HbA1c : comment faire baisser l'hémoglobine glyquée ?

Véritable fléau dans les pays industrialisés, le diabète est intimement lié au taux de sucre, la glycémie. Mais pour le diabétologue, il existe un autre indicateur qui lui permet de suivre l’évolution de la maladie : l’hémoglobine glyquée.  

Publicité
Publicité

© Istock

Qu’est-ce que l’hémoglobine glyquée, et quel est son intérêt ?

Présente en grande quantité dans les globules rouges, l’hémoglobine est un composant du sang. Une partie de l’hémoglobine est liée chimiquement au sucre. Il s’agit de l’hémoglobine glyquée (HbA1c). Un autocontrôle glycémique classique révèle au diabétique et à son médecin le taux de sucre présent dans le sang au moment du contrôle. Le dosage de l’hémoglobine glyquée est intéressant dans la mesure où il renseigne sur les glycémies du diabétique sur les trois derniers mois. Cette information est donc précieuse pour suivre l’évolution de la maladie.

Publicité
Réguler son taux d’hémoglobine glyquée, un travail à long terme

La baisse du taux d’HbA1c ne se fait pas du jour au lendemain. Elle passe en premier lieu par l’alimentation. Privilégiez les fruits, les légumes, le poisson et les viandes maigres. Il est important de contrôler sa consommation de glucides et de mesurer sa glycémie plusieurs fois par jour, avant et après les repas. La pratique d’une activité physique est fondamentale. Pendant l’effort, les muscles brûlent les glucides présents dans l’organisme. Si vous n’êtes pas taillé(e) pour le sport, tâchez au moins de marcher tous les jours pendant une demi-heure. Ces habitudes doivent être intégrées dans votre quotidien pour faire partie de votre routine. Et surtout, évitez les situations de stress !

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité