Pied qui gratte et diabète : attention aux complications

Pied qui gratte et diabète : attention aux complications©iStock
Publicité

Le diabète de type 2 peut entrainer des complications après plusieurs années d'évolution. Les troubles cutanés du pied font partie des plus fréquentes et le pied qui se met à gratter est un signal d'alarme.

Publicité

Pourquoi le pied qui gratte est-il une alerte en cas de diabète de type 2 ?

Les lésions cutanées du pied chez le diabétique de type 2 constituent une complication potentiellement grave puisqu'elle peut aller jusqu'à l'amputation. Si le pied du diabétique commence à gratter, cela signifie qu'il existe une lésion mycosique ou un eczéma. Cela peut aussi être l'un des premiers signes de troubles de la sensibilité annonciateurs de neuropathie diabétique. Les démangeaisons peuvent entrainer des lésions de grattage qui peuvent se surinfecter. Or, le diabétique cicatrisant mal, ces infections peuvent être sévères et atteindre l'os sous-jacent (ostéite).

Que faire lorsque le pied gratte chez le diabétique de type 2 ?

Lorsque le pied du diabétique de type 2 commence à gratter, le diagnostic doit être rapidement établi et la lésion traitée en urgence pour éviter tout risque de surinfection bactérienne. Les diabétiques doivent très fréquemment hydrater leurs pieds pour lutter contre la sécheresse cutanée qui peut aussi entrainer des démangeaisons. Le pied du diabétique de type 2 doit être scruté tous les jours et des consultations régulières chez le pédicure-podologue doivent avoir lieu. Pour éviter l'amputation, la surveillance et les soins des pieds sont primordiaux.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité