Fatigue musculaire et diabète : attention à la neuropathie diabétique

Fatigue musculaire et crampes musculaires chez une personne qui souffre de diabète peuvent faire suspecter une neuropathie diabétique. Il s’agit de l’une des complications du diabète particulièrement invalidantes.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x331.jpg© Istock

Diabète, fatigue musculaire et crampes musculaires : des signes d’alerte

Une glycémie déséquilibrée peut être à l’origine de crampes musculaires très douloureuses qui sévissent la nuit mais également durant la journée. Fréquentes chez les personnes diabétiques, les crampes se manifestent lorsque le taux de sucre dans le sang est élevé mais également lorsqu’il est trop bas. Aussi est-il fondamental que l’alimentation du diabétique soit parfaitement équilibrée. En parallèle, la poursuite d’une activité physique quasi quotidienne est très importante pour limiter les crampes musculaires.

Publicité

Fatigue musculaire et neuropathie diabétique

Parmi les complications du diabète, la neuropathie diabétique est l’une des plus difficiles à détecter chez les patients qui présentent une absence de sensibilité car les nerfs sont atteints. La maladie s’avère alors asymptomatique à ses débuts. Ces personnes peuvent se blesser et ne pas ressentir de douleur. Chez d’autres patients au contraire certains symptômes peuvent faire suspecter une neuropathie diabétique, par exemple :

- une fatigue musculaire,

- une déformation des pieds causée par une atteinte musculaire,

- une douleur intense occasionnée par le simple contact d’un vêtement ou d’un drap.

L’évolution symptomatique de la neuropathie diabétique pourrait être liée aux variations du taux de glucose dans le sang. Test de la sensibilité et électromyogramme sont des examens incontournables pour diagnostiquer une neuropathie diabétique.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité