Diabète : comment protéger ses reins contre le risque de complications

À ses débuts, l’insuffisance rénale a des symptômes discrets. Dès que le médecin confirme le diagnostic d’une insuffisance rénale, le traitement doit être bien suivi pour limiter les risques de complications du diabète.

Publicité
Publicité

© Istock

Diabète : les reins en danger

Publicité

La néphropathie diabétique est l’une des complications du diabète. Elle est responsable de l’insuffisance rénale, un dysfonctionnement des reins. Ces organes émonctoires vitaux ne pouvant remplir correctement leur rôle de filtre du fait de la destruction des néphrons – les canaux rénaux – les déchets s’accumulent dans l’urine car ils ne sont plus éliminés par l’organisme.

Insuffisance rénale : symptômes

Asymptomatique à ses débuts, l’insuffisance rénale n’est repérable à ses symptômes qu’à un stade avancé. Les personnes diabétiques doivent donc être particulièrement vigilantes, car si la maladie n’est pas soignée de façon précoce, le risque de dialyse est inévitable. Certains signes peuvent toutefois laisser présager une insuffisance rénale débutante, à savoir :

- mauvais goût dans la bouche,

- crampes,

- démangeaisons,

- chevilles et paupières gonflées,

- essoufflement,

- nausées,

- fréquents besoins d’uriner la nuit,

- perte d’appétit.

Insuffisance rénale : traitement

Pour limiter les risques de complications du diabète, il est fondamental de protéger ses reins. En présence d’une ou plusieurs manifestations laissant suspecter une insuffisance rénale, il est urgent de consulter. Tests et analyses vont permettre au médecin de confirmer le diagnostic et de prescrire un traitement adéquat, à base d’antihypertenseur, d’érythropoïétine et de chélateurs de phosphore. Un régime alimentaire est obligatoire.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité