Baisse de l'acuité visuelle et diabète : attention à la rétinopathie diabétique

Baisse de l'acuité visuelle et diabète : attention à la rétinopathie diabétique©iStock

Parmi les nombreuses complications du diabète, il en est une à prendre très au sérieux : la rétinopathie diabétique. En effet, cette atteinte rétinienne peut, à terme, considérablement altérer la vision d'une personne diabétique, voire la rendre aveugle.

Publicité

La rétinopathie diabétique, kézako ?

Cette affection oculaire touche la majorité des patients atteints de diabète de type 1 et 2 puisqu'elle est étroitement corrélée aux variations du taux de glycémie sanguin. Dans les faits, la rétinopathie diabétique se caractérise par une dégradation insidieuse des vaisseaux capillaires qui irriguent la rétine. Dans sa forme simple, elle se traduit par la formation d'un œdème au niveau de l'organe rétinien, ce qui entraîne une légère baisse de l'acuité visuelle. Dans sa forme proliférante, en revanche, l'atteinte est plus sévère puisque la rétine va produire des "néo-vaisseaux" très fragiles qui vont entraîner des hémorragies oculaires.

Publicité

La rétinopathie diabétique, quelles solutions ?

Dans un premier temps, il est impératif que le taux de glycémie du patient diabétique soit équilibré. Pour cela, il devra suivre les instructions de son diabétologue à la lettre et adopter, le cas échéant, un mode de vie plus sain. Lorsque la rétinopathie diabétique est proliférante, il est possible de stopper son évolution en ayant recours à la photocoagulation panrétinienne (PPR). Pratiquée sous anesthésie de contact, cette technique permet de faire coaguler, sous l'action du laser, la totalité des néo-vaisseaux afin de réduire au maximum le risque de cécité.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité