Acidocétose diabétique : une complication aiguë du diabète

Acidocétose diabétique : une complication aiguë du diabète©iStock

L'acidocétose diabétique résulte d'une accumulation progressive de corps cétoniques dans le système sanguin. L'acidité sanguine excessive qui en découle peut avoir d'importantes répercussions sur l'organisme de la personne diabétique. Explications.

Publicité
Publicité

Acidocétose diabétique, qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit bien d'une complication aiguë du diabète et, plus particulièrement, du diabète dit "insulinodépendant" (diabète de type 1). Ce type de manifestation touche principalement les patients non diagnostiqués, ou mal équilibrés, dont le taux d'insuline sanguin est insuffisant. Ce déficit oblige le métabolisme du patient à puiser dans ses propres réserves de graisse pour générer de l'énergie. Or, ce recours anormal aux cellules adipeuses est responsable d'une production excessive de corps cétoniques que l'organisme ne parvient plus à éliminer naturellement.

Publicité

Acidocétose diabétique, quels signes ?

L'accumulation des corps cétoniques dans le sang étant progressive, les manifestations cliniques induites apparaissent au compte-goutte : douleurs abdominales, soif intense, mictions abondantes, crampes musculaires, dyspnée, perte d'appétit et/ou de poids. Peu à peu, les symptômes d'intensifient et s'aggravent. En cas d'acidocétose diabétique sévère, le patient voit son rythme respiratoire s'accélérer et son haleine revêtir une odeur de pomme caractéristique (acétone).

Acidocétose diabétique, quels traitements ?

Cette complication de la pathologie diabétique constitue une urgence médicale qui nécessite une hospitalisation en urgence. Si les cas les plus légers ne font l'objet que d'un rééquilibrage du taux d'insuline, les plus sévères, eux, bénéficient d'un renouvellement complet des liquides et des électrolytes (sodium, potassium...).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité