Régime diabétique : quels féculents manger quand on a du diabète ?

Quand une personne a été diagnostiquée diabétique, elle doit particulièrement surveiller son alimentation afin d’éviter des variations trop fortes de son taux de glucose. Qu’est-ce que le diabète ? Quels féculents peut-on manger quand on souffre de cette pathologie ?

Publicité
Publicité

5885421-inline-500x333.jpg© Istock

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète de type 2 se caractérise par un taux de sucre, appelé glycémie, trop élevé dans le sang. Chez une personne non diabétique, la régulation de la glycémie se fait par l’insuline, laquelle permet au sucre excédentaire d’être utilisé comme combustible par l’organisme. Chez un diabétique, l’organisme n’est plus capable de gérer seul le contrôle de la glycémie. Le diabétique doit donc effectuer lui-même la régulation avec un régime alimentaire adapté.

Publicité

Quels féculents manger dans le cadre d’un régime diabétique ?

Les féculents doivent être présents dans l’alimentation d’un diabétique. L’important sera de veiller aux quantités et à l’index glycémique du féculent. En effet, à quantités égales, deux aliments dont l’index glycémique varie n’auront pas les mêmes répercussions sur la glycémie. Plus l’index est élevé, plus l’effet sur la glycémie sera fort. Les féculents de type pâtes, riz, orge, quinoa sont des sucres lents. Les féculents de type pommes de terre, maïs, patates douces, bananes plantains, pain sont des sucres rapides. Tous ces féculents peuvent être consommés quand on a du diabète, mais dans une proportion équivalant à 25 % du repas et encadrés par des aliments riches en fibres (crudités, salade, fruits).

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité