Diabète de type 2 : deux fruits autorisés

Diabète de type 2 : deux fruits autorisés©iStock
Publicité

Le diabète de type 2 se caractérise par un taux de glycémie supérieur à la normale, autrement dit, par une hyperglycémie chronique. De plus en plus de Français sont touchés par cette forme de diabète principalement induite par une alimentation trop riche et une sédentarité excessive.

Publicité

Le diabète de type 2, kézako ?

Ce n'est pas un hasard si les personnes affichant un surpoids ou une obésité présentent un risque accru de développer un diabète de type 2. En effet, cette pathologie spécifique se traduit par une incapacité progressive de l'organisme à réguler correctement sa glycémie. Pourquoi ? L'excès de graisses abdominales, entre autres, provoque une résistance à l'action de l'insuline. Pour compenser, le pancréas sécrète cette hormone en plus grandes quantités, mais, peu à peu, s'épuise. C'est alors que le taux de glycémie augmente.

Le diabète de type 2, quelles solutions ?

L'adoption de mesures hygiénico-diététiques représente l'étape initiale de la prise en charge du diabète de type 2. Cela passe donc par une perte de poids chez le patient présentant une masse graisseuse trop importante. A un stade précoce de la maladie, un régime alimentaire sain et diversifié, associé à une pratique physique régulière, suffit souvent à rééquilibrer le taux de sucre sanguin. Bien entendu, l'apport glucidique doit faire l'objet d'une attention particulière. Le patient doit privilégier les aliments contenant naturellement des sucres et bannir tous les produits industrialisés trop sucrés. En tout, les glucides "ajoutés" ne doivent pas représenter plus de 10 % de l'apport calorique total par jour.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité