Diabète : un facteur d'insuffisance rénale

Diabète : un facteur d'insuffisance rénale©iStock

Qu’il soit de type 1 (juvénile) ou de type 2 (de l’adulte), le diabète est une pathologie dont les complications sont nombreuses. La concentration de sucre est trop élevée dans le sang, et abîme préférentiellement certaines structures de l’organisme jusqu’à provoquer des défaillances. C’est le cas des reins, qui sont des organes de filtration. Focus sur ce facteur d’insuffisance rénale.

Publicité

Pourquoi le diabète provoque une maladie rénale ?

Lorsque le pancréas n’arrive pas ou plus à réguler le taux de sucre dans le sang en sécrétant de l’insuline, on parle de diabète. Les molécules de glucose, trop nombreuses dans le flux sanguin, dégradent de nombreux tissus. Les reins sont particulièrement touchés puisque leur rôle est de filtrer le sang et de rejeter les déchets en formant l’urine. À force de subir les méfaits du glucose en quantité excessive, les filtres rénaux deviennent progressivement inefficaces et n’évacuent plus certains déchets. Ils laissent aussi passer des molécules qui ne devraient pas se retrouver dans l’urine. En outre, les reins jouent un rôle dans la régulation de la pression artérielle. Une hypertension artérielle délétère apparaît à terme. On parle alors de néphropathie diabétique.

Publicité

Dépistage d'une maladie rénale lors d’un diabète

Un dosage annuel permet de détecter la néphropathie diabétique. Il s’agit du dosage d’albumine dans les urines. Cette protéine se retrouve en effet dans les urines alors qu’elle ne devrait pas y être. Cette présence d’albumine dans les urines n’est pas nécessairement synonyme de néphropathie diabétique avérée. Cependant, elle est à surveiller de près, car la maladie rénale est une complication grave qu’il convient de traiter rapidement.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité