Diabète de type 2 : pas de régime miracle !

Publicité

Le diabète de type 2 représente près de 90 % des cas de diabètes en France. Caractérisée par un taux de glycémie élevé, cette pathologie diabétique concerne principalement les adultes à partir de 40 ans et touche majoritairement les personnes présentant un surpoids.

Publicité

© Istock

Le diabète de type 2, qu'est-ce que c'est ?

Cette forme pathologique du diabète se traduit physiologiquement par une résistance progressive de l'organisme à l'insuline. En temps normal, cette hormone peptidique, sécrétée par le pancréas, a pour mission de réguler le taux de glycémie dans le sang en favorisant la libération du sucre au sein des cellules afin qu'il serve de source énergétique. Chez une personne atteinte de diabète de type 2, ce mécanisme de régulation ne fonctionne plus correctement, ce qui provoque une augmentation de la glycémie sanguine. En l'absence d'une prise en charge médicale efficace, cette hyperglycémie chronique peut engendrer des troubles cardiovasculaires.

Publicité
Le diabète de type 2, quelles causes ?

Si les causes exactes du diabète de type 2 ne sont pas formellement avérées, plusieurs facteurs de risques sont clairement identifiés. En plus de l'hérédité, le surpoids et la sédentarité sont largement impliqués dans la survenue de la pathologie. En tant que principale source de glucides, l'alimentation des personnes diabétiques est souvent pointée du doigt et doit, à ce titre, faire l'objet d'un régime spécifique, ou plutôt d'un rééquilibrage alimentaire visant, d'une part, à favoriser la perte de poids, et d'autre part, à limiter les apports en sucres. Généralement, ces seules mesures diététiques, associées à une pratique physique régulière, suffisent à la maîtrise du taux de glucose.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité