Prédiabète : est-ce réversible ?

Caractérisé par une glycémie à jeun supérieure à la normale, le prédiabète ne constitue pas en soi une véritable pathologie. Il s’agit plutôt d’un signal d’alerte envoyé par l’organisme. Un changement de mode de vie permet bien souvent d’éviter le diabète.

Publicité
Publicité

5908873-inline-500x333.jpg© Istock

Prédiabète : qu’est-ce que c’est ?

Le prédiabète correspond au stade intermédiaire situé entre une glycémie à jeun normale et une hyperglycémie chronique, qui représente le principal outil de diagnostic du diabète. Le taux de glucose sanguin est considéré comme normal lorsqu’il est compris entre 0,70 et 1,10 gramme de glucose par litre de sang. L’hyperglycémie, quant à elle, est avérée lorsqu’elle affiche une concentration sanguine supérieure à 1,26 g/l, et ce même après une mesure de contrôle. On parlera de prédiabète pour qualifier une glycémie à jeun fluctuant entre 1,10 et 1,26 g/l, c’est-à-dire plus élevée que la norme indicative, mais insuffisamment pour que le diagnostic du diabète soit posé.

Publicité

Prédiabète : que faire ?

Publicité

Il faut réagir ! En effet, le prédiabète est réversible puisqu’il est possible de rétablir une glycémie normale en adoptant certaines mesures hygiéno-diététiques. Autrement dit, il faut changer d’habitudes de vie ! La suppression des différents facteurs favorisants du diabète reste le meilleur moyen d’éviter d'en souffrir un jour. Il est donc essentiel de suivre un régime alimentaire plus équilibré, de pratiquer une activité physique régulière, de maîtriser son stress ou encore, si nécessaire, de perdre du poids. Il est également indispensable d’arrêter le tabac et de réduire sa consommation d’alcool.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité