Diabète rénal : la définition

Le diabète rénal, ou glycosurie rénale, se caractérise par la présence de glucose dans les urines en l'absence d'hyperglycémie sanguine. Comment se manifeste cette maladie rénale ? A quoi est-elle due ?

Publicité
Publicité

Diabète rénal, à quoi ça correspond ?

Chez un individu en bonne santé, le glucose n'est éliminé par voie urinaire que lorsque le taux de glycémie est élevé. Mais la plupart du temps, ce sont les reins qui assurent la filtration du glucose qui va être, ensuite, remis en circulation dans le système sanguin. En cas de diabète rénal, le glucose va être anormalement excrété dans les urines malgré un taux de glycémie conforme. La glycosurie rénale est une dysfonction rénale silencieuse. Elle est généralement détectée de manière fortuite au cours d'une analyse d'urines et ne requiert bien souvent aucun traitement médical. En effet, les complications du diabète rénal sont rares.

Diabète rénal, à quoi est-ce dû ?

Publicité

La forte concentration de glucose dans les urines résulte d'une anomalie au niveau des cellules tubulaires rénales qui altèrent le processus de réabsorption naturel du glucose. Le diabète rénal peut être héréditaire. Dans ce cas-là, la maladie rénale est transmise sur le mode autosomique dominant. Elle peut également survenir en l'absence de toute autre dysfonction rénale ou, au contraire, être secondaire à une anomalie de la fonction tubulaire proximale à l'image de l'acidose tubulaire rénale, ou à un trouble systémique tel que la maladie de Wilson, le cystinose ou le syndrome de Fanconi.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité