Diabète : le taux de glycémie à ne pas dépasser

Diabète : le taux de glycémie à ne pas dépasser©iStock

Le diabète est une pathologie qui est diagnostiquée lorsqu’on retrouve un taux de glycémie trop élevé, ce qui concerne deux millions de personnes en France. Il faut par la suite le surveiller de près. Mais quel est le taux de glycémie à ne pas dépasser ?

Publicité
Publicité

Taux de glycémie

Le taux de glycémie est la concentration de sucre dans le sang. En temps normal, le taux de glycémie, mesuré à jeun, doit être compris entre 0,70 et 1 g par litre de sang (indépendamment de l’âge). Ce taux est soumis à variation puisqu’il augmente après les repas. Ainsi, après avoir mangé, ce taux ne doit pas excéder 1,4 g/litre chez les personnes de moins de 50 ans ; au-delà de cet âge, on tolère une augmentation de 0,10 g/l tous les 10 ans (soit un taux maximal de 1,5 g/l chez une personne de 6 ans, 1,6 g/l chez une de 70, etc.). De même, des valeurs différentes sont observées chez les femmes enceintes chez qui on admet des taux de 0,9 g/l à jeun et de 1,2 g/l après un repas.

Publicité

Taux de glycémie à ne pas dépasser

Lorsque le taux de glycémie dépasse les normes qui viennent d’être citées, on estime que la personne présente un diabète. Pour confirmer ce diagnostic, il faut qu’au cours de deux examens de glycémie à jeun (réalisés à quelques semaines d’intervalle), le taux de glycémie soit supérieur à 1,26 g/l. En effet, cette augmentation traduit le fait que l’insuline, l’hormone chargée de réguler la glycémie en faisant rentrer le sucre dans les cellules (il quitte alors le sang), ne joue pas correctement son rôle.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité