Diabète de grossesse : combien de femmes sont touchées ?

Diabète de grossesse : combien de femmes sont touchées ?©iStock

Le diabète de grossesse, ou diabète gestationnel, correspond à une augmentation anormale du taux de glycémie sanguin au cours la grossesse. Il s’agit d’une complication gestationnelle qui touche un peu moins de 10 % des femmes enceintes.

Publicité
Publicité

Diabète de grossesse : le dépistage

Face à la prévalence relativement élevée de cette forme particulière de grossesse, un programme de dépistage quasi systématisé a été mis en place en France. Lors du premier trimestre, les femmes enceintes présentant un ou plusieurs facteurs de risque font l’objet d’un dépistage avec mesure de la glycémie à jeun : âge maternel supérieur à 35 ans, antécédents familiaux, surpoids, obésité, antécédent de macrosomie… Le test de l’hyperglycémie par voie orale avec 75 g de glucose, lui, est généralement pratiqué entre la 24e et la 28e semaine d’aménorrhée. En fonction des résultats, le diabète gestationnel est confirmé ou non.

Publicité

Diabète de grossesse : les risques

Lorsqu’il n’est pas détecté ou qu’il n’est pas pris en charge suffisamment tôt, le diabète de grossesse peut avoir d’importantes répercussions sur la santé de la mère et sur le développement fœtal. Outre le fait que cette pathologie accroît les risques d’accouchement prématuré, elle augmente également les risques d’hypertension gravidique et de pré-éclampsie. Les femmes ayant souffert de diabète gestationnel ont également plus de chances de développer un diabète de type 2 à moyen ou long terme après l’accouchement. On observe également des cas de macrosomie ou de surpoids chez le futur bébé, ce qui peut compliquer fortement les accouchements par voie basse.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité