Les normes de glycémie à jeun et postprandiale

Publicité
Le diabète est une pathologie complexe qui a de nombreuses répercussions sur l'organisme (reins, yeux, vaisseaux sanguins...). Un bon équilibre du diabète ralentit l'apparition de ces complications. Mais quels sont les symptômes du diabète, et quelles sont les normes de la glycémie à jeun et postprandiale ?
Publicité

5415480-inline-500x333.jpg© Istock

Qu'est-ce que le diabète sucré

Le diabète se traduit par une glycosurie (présence du sucre dans les urines) provoquée par une hyperglycémie (présence de sucre dans le sang en quantité excessive). Il existe deux types de diabète : le diabète insulinodépendant (ou de type 1) et le diabète non insulinodépendant (ou de type 2). Le diabète insulinodépendant se caractérise par un déficit de la sécrétion d'insuline soit pour une raison génétique, soit en raison d'une maladie virale ou auto-immune. Le diabète non insulinodépendant résulte d'une insuffisance de la sécrétion d'insuline. Il s'agit du diabète du sujet âgé.

Publicité
Les symptômes du diabète et les normes glycémiques

Le diabète insulinodépendant se traduit par une soif intense, une émission importante d'urines, une grande fatigue et un amaigrissement. Le diabète non insulinodépendant est souvent découvert fortuitement à la suite d'un examen ou d'une complication du diabète (infection cutanée, lésion des nerfs périphériques). La glycémie à jeun doit se situer entre 0,7 g/l et 1,2 g/l, et la glycémie post-prandiale (deux heures après un repas) doit être inférieure à 1,80 g/l. Dans le cas d'un diabète gestationnel, c'est-à-dire un diabète provoqué par la grossesse, la glycémie doit être inférieure à 0,95 g/l à jeun, et à 1,20 g/l après un repas. L'analyse s'effectue par une prise de sang ou à l'aide d'un lecteur glycémique après avoir prélevé une goutte de sang sur le bout d'un doigt.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité