Glycémie : le taux normal en mmol

La mesure de la glycémie (taux de glucose dans le sang) s’effectue grâce à une simple analyse de sang. Elle permet de vérifier que la régulation de la glycémie se déroule correctement. Des valeurs trop hautes, confirmées par une seconde mesure, peuvent indiquer une prédisposition au diabète ou un diabète avéré.

Publicité
Publicité

© Istock

Mesure de la glycémie : les valeurs normales à jeun

Publicité

Pour effectuer la mesure de la glycémie à jeun, il faut rester au moins 8 heures sans manger. Les normes peuvent varier selon les techniques utilisées par le laboratoire, mais, en moyenne, elles doivent idéalement être comprises entre 3,5 et 6,1 mmol par litre de sang jusqu’à 50 ans. Un taux supérieur peut faire craindre une mauvaise régulation de la glycémie : on commence à parler de diabète lorsque deux mesures successives de la glycémie à jeun sont égales ou supérieures à 7 mmol/l (soit 1,26 g/l)… A partir de 50 ans, les valeurs normales de la glycémie à jeun s’élèvent : il faut rajouter 0,56 mmol/l (0,10 g/l) par décennie. Enfin, la glycémie normale à jeun doit être inférieure à 5 mmol/l chez la femme enceinte.

La glycémie normale en mmol après les repas

La mesure de la glycémie postprandiale s’effectue généralement 2 heures après le début d’un repas. Idéalement, elle doit être inférieure à 7,8 mmol/l (soit 1,40 g/l). Chez la femme enceinte, elle ne doit pas excéder 6,7 mmol/l (1,21 g/l). Des taux supérieurs peuvent indiquer une intolérance au glucose. En cas de diabète avéré, la mesure de la glycémie postprandiale révèle généralement un taux supérieur à 11,1 mmol/l (2 g/l).

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité