Rupture : une cause de dépression

Publicité

Après une rupture, certaines personnes traversent une période de simple déprime alors que d’autres peuvent vivre un réel épisode de symptômes dépressifs. Dans ce cas, il est important de ne pas ignorer sa souffrance afin de pouvoir se sortir de sa dépression. La dépression amoureuse touche plus de femmes que d’hommes.

Publicité

© Istock

Les symptômes de la dépression

Plusieurs signes peuvent permettre à un spécialiste de poser un diagnostic de dépression. Tout d’abord, les personnes atteintes de dépression présentent une souffrance, une tristesse très forte ainsi qu’une dévalorisation d’elles-mêmes et de la culpabilité. Elles peuvent rencontrer des troubles du sommeil et de l’endormissement et se sentir très fatiguées. Aussi, elles peuvent connaitre des troubles du comportement alimentaire. Côté intellectuel, elles connaissent un ralentissement (baisse de l’attention, de la concentration…), des idées noires et des pensées négatives ainsi qu'une perte d'intérêt et de plaisir.

Publicité
Surmonter la rupture et les symptômes dépressifs

Sentiment d’abandon, peur de la solitude, dépréciation de soi-même… Une rupture peut provoquer une réelle souffrance que l’individu se voit dans l’incapacité de surmonter. Si vous êtes dans cette situation, vous ne devez pas rester seul mais vous faire aider par un psychologue ou psychiatre. Ce dernier, s’il le juge nécessaire, pourra vous prescrire un traitement thérapeutique pour vous aider. Par ailleurs, une thérapie vous permettra de mettre des mots sur votre souffrance, de comprendre les raisons pour lesquelles vous ne parvenez pas à surmonter la rupture. Mais, aussi et surtout, de trouver des clés et de recevoir des conseils afin de vous sortir de votre épisode dépressif.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité