Halte au blues de l’hiver !

Marre de l’hiver ? La grisaille vous déprime, vous prenez du poids ? Et si c’était la dépression saisonnière ? Le point sur ce coup de blues, et sur les solutions pour s’en débarrasser !

Publicité

Est-ce une dépression saisonnière ?

© IstockLa dépression saisonnière s’installe à l’automne ou au début de l’hiver et dure jusqu’au printemps, en clair, d’octobre à mars.

Publicité
A la différence de la dépression classique, elle ne survit pas à l’été et s’estompe dès les premiers rayons de soleil. Elle se caractérise par une fatigue permanente et une tendance à somnoler durant la journée, des sautes d’humeur, un sentiment de grande tristesse, voire de détresse, un manque inhabituel d’initiative et un besoin de sommeil accru. Elle peut aussi entraîner une baisse de libido, des problèmes de concentration et de mémoire, des fringales (notamment de sucre), une perte ou, le plus souvent, une prise de poids…

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité