Coup de blues : que faire quand on a le cafard ?

Publicité

Avoir le blues est tout à fait naturel : dimanche soir, journée pluvieuse, week-end solitaire, période stressante, déception… sont autant de facteurs qui peuvent vous conduire à avoir le cafard. Face à ces coups de blues, ne vous laissez pas aller, dites non à la morosité, et retrouvez vite sourire et énergie grâce à de petites astuces très faciles à mettre en œuvre. 

Publicité

© Fotolia

Du temps pour soi quand on a le blues

Un coup de mou ? Il est temps de penser à vous et de déconnecter de votre vie professionnelle à 300 à l’heure ou de votre vie de famille épuisante. Claquez la porte et partez chez le coiffeur pour donner un coup de peps à votre coupe et à votre visage. Vous pouvez aussi aller vous faire chouchouter dans un spa : bains à remous, massages…, prenez le temps de souffler, de vous recentrer sur vous-même et de positiver !

Publicité
Contre le cafard, libérez votre esprit

Rien de tel en cas de blues que de s’aérer l’esprit. Non, ne vous réfugiez pas sous votre couette, car cela ne fera qu’empirer la situation. Au contraire, sortez, respirez et faites le plein d’oxygène. Optez pour une activité que vous appréciez : balade au bord de la mer, randonnée, promenade à cheval, footing… À vous de voir pourvu que vous preniez un bol d’air.

Vous avez le blues ? Passez de bons moments !

Pour dynamiser ce moral en berne, comptez sur vos amis. Ne restez pas seul(e) à vous morfondre. Allez plutôt déjeuner en terrasse ou boire un verre avec vos proches. Ainsi, vous allez papoter, écouter les derniers potins, rigoler… et donc vous changer les idées pour repartir sur de meilleures bases.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité