Publicité
Publicité

Le dépistage peut être proposé mais il ne doit jamais être imposé.

De nombreux centres de consultations de dépistage gratuits sont disponibles, certains anonymes (Consultations de Dépistage Anonyme et Gratuit, CDAG) , d’autres non mais protégé par le secret médical.

Publicité
Vous n’avez pas besoin d’ordonnance sauf si vous allez dans un laboratoire d’analyses médicales. Vous devez prendre rendez- vous.

Les résultats de la prise de sang seront disponibles dans les 5 jours qui suivent.

Le dépistage sert à détecter la présence éventuelle du virus dans le sang de manière indirecte, c’est à dire non pas en recherchant le virus lui- même (méthode réservée à la recherche) mais en détectant les anticorps produits par l’organisme en réaction à la présence du virus( méthode Elisa).

Un seul résultat positif par la méthode Elisa n’est pas suffisant pour affirmer la séropositivité : d’autres vérifications sont nécessaires . Un test positif à l’Elisa doit être confirmer par un autre test nommé le Western Blot. Un résultat à l’Elisa négatif suffit à affirmer l’absence d’infection.

Les anticorps dirigés contre le virus ne seront détectés par la méthode Elisa qu’après un délai de 2 à 4 semaines après la contamination : c’est le problème dela « fenêtre sérologique ».

Fenêtre sérologique

Ces anticorps continueront à se développer dans les mois qui suivent le contact contaminant .

Si ces anticorps sont présents, la personne est dite séropositive. Elle n’est pas forcément malade mais elle peut transmettre la maladie.

Chez un nouveau- né né d’une mère infectée par le VIH , la situation est plus compliquée ; en effet, la mère transmet à l’enfant ses anticorps. Les tests de dépistages classiques qui sont réalisés durant les premiers mois de vie vont être positifs alors que l’enfant n’a peut- être hérité que des anticorps de sa mère et non pas du virus VIH .Par contre, il existe des tests spécialisés de recherche du virus qui permettent de savoir si l’enfant est atteint ou pas.

Si vous venez d’être exposé à un risque de transmission dans les heures précédentes, il est conseillé de consulter un médecin dans les 48 heures qui suivent, aux urgences d’un hôpital ou dans un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit.

Aucun test n’est valable à ce stade ; le médecin vous proposera, après l’évaluation de la situation, de suivre un traitement de 4 semaines pour essayer d’empêcher l’infection.(lien avec les accidents exposant au sang)

Les tests de dépistage sont remboursés par la sécurité sociale à 100%.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité