Un aphte, est-ce contagieux ?

Publicité

Un aphte est une petite ulcération buccale bénigne, non infectieuse, d’une couleur blanchâtre et au contour rouge vif bien délimité. Il est peu fréquent en général, mais certaines personnes font des poussées d’aphtes régulièrement. L’aphte peut être douloureux et gênant au moment du repas ou lorsque vous vous brossez les dents. Un ou plusieurs aphtes peuvent apparaître sur la muqueuse buccale au niveau des joues ou à la base de la gencive, à l'avant de la bouche, à l'intérieur des lèvres et parfois sur la langue. 

Publicité

© Fotolia

Qu’est-ce qui favorise les aphtes ?

On ne connaît pas la cause exacte des aphtes, mais certains facteurs favorisent leur apparition. Une blessure dans la bouche, due à une morsure de l’intérieur de la joue ou de la langue, peut créer une inflammation et générer un aphte. Une prothèse ou un appareil dentaire mal ajusté peuvent créer des frottements qui feront aussi apparaître des aphtes. La fatigue et le stress jouent également un rôle dans leur apparition, ainsi que l’alimentation. Les cacahuètes, les noix, les tomates, certains fruits acides, les boissons gazeuses, comme les sodas, et les fromages, tels que le gruyère, sont connus pour causer des aphtes.

Publicité
L’aphte est-il contagieux ?

L’aphte n’est pas d’origine infectieuse et n’est donc pas contagieux. Par conséquent, il ne peut pas être transmis à quelqu'un d'autre par la salive. Certaines personnes peuvent souffrir de poussées d’aphtes récurrentes, d’aphtes qui ne guérissent pas au bout de 15 jours et s’accompagnent de fièvre, mais aussi d’aphtes de grande taille (plus de 5 cm) qui peuvent être douloureux. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin afin de savoir s’il ne s’agit pas d’une autre maladie.

Comment traiter un aphte ?

Le traitement de l’aphte a pour but de soulager la gêne et la douleur, non de le guérir, puisqu'un aphte se résorbe de lui-même en 10 jours. Aussi, lorsque vous avez un aphte, mieux vaut éviter tout ce qui pourra l’aggraver dans un premier temps. Évitez de consommer des aliments qui favorisent les aphtes, et les boissons acides afin de ne pas faire augmenter l’inflammation au niveau de la muqueuse buccale. Conservez, par ailleurs, une bonne hygiène bucco-dentaire et, lorsque vous vous brossez les dents, utilisez de préférence une brosse à dents souple. Si l’aphte est dû à votre appareil dentaire, consultez votre dentiste. Enfin, si la douleur est trop importante ou trop gênante, vous pouvez appliquer localement une solution ou un gel anesthésiant que vous trouverez en pharmacie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité