Traitement des aphtes : les soigner avec l'homéopathie

Publicité

Les aphtes guérissent habituellement de façon spontanée. Néanmoins, en raison de la gêne qu’ils occasionnent, on peut préférer les faire disparaître rapidement. Pour procéder au traitement des aphtes, les soigner avec l’homéopathie est une solution tout à fait envisageable. Mais pour le traitement des aphtes en homéopathie, savoir choisir le bon remède est essentiel. Voyons cela plus en détail.

Publicité

© Fotolia

Traitement des aphtes en homéopathie : remèdes de base

Les aphtes sont des ulcérations de la muqueuse de la bouche (joues, gencives, lèvres, langue ou palais). Ils sont assez faciles à identifier avec leur forme arrondie et la douleur qu’ils provoquent lorsqu’on entre en contact avec eux. De façon générale, le traitement des aphtes en homéopathie repose sur trois remèdes principaux : Borax en 9 CH, Mercurius corrosivus en 7 CH, et Kalium bichromicum en 9 CH s’ils sont particulièrement ronds.

Publicité
Traitement des aphtes en homéopathie : choisir le bon remède

Néanmoins, les aphtes peuvent adopter des caractéristiques particulières et c’est à elles qu’il faudra s’intéresser pour savoir quel est le meilleur traitement des aphtes en homéopathie. Si l’aphte est moins douloureux lorsqu’il est au contact d’aliments chauds, il est recommandé de prendre 3 granules trois fois par jour d’Arsenicum album en 9 CH ou de Sulfuricum acidum en 5 CH. En cas d’aphtose (présence de nombreux aphtes), privilégiez 5 granules par jour de Secale cornutum en 5 CH. Par ailleurs, si l’aphte provoque une sensation de piqûre, prenez 3 granules trois fois par jour de Nitricum acidum en 9 CH.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité