Aphte de bouche : les huiles essentielles qui soignent

Publicité

Petits bobos malgré tout désagréables et parfois très douloureux, les aphtes touchent entre 40 et 60% de la population, de façon régulière ou anecdotique. Il s’agit de petits ulcères apparaissant dans la bouche (gencives, intérieur des lèvres et des joues, langue ou palais).

Publicité

Les huiles essentielles contre les aphtes de bouche

Les huiles essentielles sont de bons remèdes contre les aphtes. Les propriétés anti-infectieuses de l’huile essentielle de l’arbre à thé sont notamment reconnues pour ce type d’affections, soignant aussi au passage celles liées aux voies respiratoires. Mélangez une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé avec deux gouttes d’huile végétale de noisette, et appliquez la solution obtenue trois fois par jour sur l’aphte. En quelques jours, celui-ci aura disparu. Cette technique fonctionne aussi avec d’autres mélanges, notamment de l’huile essentielle de girofle avec de l’huile végétale de sésame, ou encore de l’huile essentielle de laurier noble diluée dans de l’huile végétale. Ces procédés permettent de calmer la douleur et facilitent la cicatrisation.

Publicité
Sous forme d’infusions à boire plusieurs fois par jour, les feuilles de sauge sont aussi un bon remède, tout comme les feuilles de basilic crues dont le pouvoir antiseptique se libère lors de la mastication.

Bon sens et remèdes de grand-mère contre l'aphte de bouche

Plus classiques, les bains de bouche fonctionnent aussi très bien : une cuillère à café d’argile verte, de bicarbonate de soude ou d’eau de mer versée dans un verre d’eau, ou encore un cachet d’aspirine dans de l’eau tiède. Plus radicaux, le citron ou le vinaigre apposés directement sur l’aphte avec un coton-tige ! Parmi les remèdes anciens, l’application directement sur l’aphte d’un sachet de thé noir déjà utilisé peut aussi favoriser la disparition de la douleur. Dans tous les cas, il faut avant tout éviter de consommer des aliments et boissons qui favorisent l’apparition des aphtes : l’alcool, les épices, les fruits secs (type noix) ou acides, le gruyère et le vinaigre, entre autres.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité