Amygdalite : les traitements

Publicité

L’amygdalite est une infection des amygdales qui touche surtout les enfants de 3 à 10 ans, dont les amygdales ne se sont pas encore atrophiées. Alors que la fonction des amygdales est de sécréter des anticorps pour combattre les infections, elles sont constituées de tissus très sensibles à ces mêmes infections ! Une amygdalite est-elle contagieuse ? Quels traitements pour soigner une amygdalite ? 

Publicité

© Fotolia

Amygdalite : est-ce contagieux ?

L’amygdalite est provoquée par une infection par des streptocoques A (dans 70 % des cas), par des virus qui touchent les voies respiratoires supérieures (rhume, grippe), ou par le virus de la mononucléose. Seule l’amygdalite déclarée à la suite d’une infection bactérienne, c’est-à-dire par des streptocoques, peut se transmettre. Elle est alors très contagieuse, pendant trois semaines après la survenue des premiers symptômes si aucun traitement antibiotique n’est entamé.

Publicité
Amygdalite : quels sont les traitements ?

Les traitements d’une amygdalite dépendent évidemment du mode d’infection. Les amygdalites provoquées par une infection à la bactérie des streptocoques sont soignées grâce à des antibiotiques. En ce qui concerne les amygdalites provoquées par d’autres causes, le médecin prescrira des médicaments qui s’attaqueront aux symptômes et non à l’amygdalite elle-même : ibuprofène par exemple. Si les amygdalites se répètent très souvent, une ablation des amygdales peut être envisagée. Auparavant très courante, cette intervention est désormais utilisée en dernier recours, car les amygdales jouent un rôle important pour notre système immunitaire.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité