Vaccin

Vaccin
Si vous venez d'avoir un enfant ou que vous vous apprêtez à voyager, le passage par la case vaccins est fortement recommandé, voire obligatoire. Qu'est-ce qu'un vaccin ? Comment sont établis les calendriers de vaccination ? Existe-t-il des vaccins contre toutes les maladies ? Sont-ils vraiment efficaces ? Quels sont les effets secondaires ? Les réponses à toutes vos questions dans notre dossier.
Dossier Santé : Vaccin

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Vaccins : les rappels en fonction de l'âge

Vaccins : les rappels en fonction de l'âge

Etes-vous à jour dans vos vaccins ? C'est important pour être bien protégé. Voici les différents rappels à faire selon l'âge : bébé, adolescent, et adulte.

Lire l'article
Dossier Santé : Vaccins : ceux qu'il faut faire même après 40 ans !

Vaccins : ceux qu'il faut faire même après 40 ans !

Polio, rubéole, pneumocoque… Ces vaccins ne sont pas réservés à l'enfant. Pire ! Certaines maladies bénignes chez les petits peuvent être nettement plus graves chez l'adulte. Quels sont les vaccins vraiment indispensables ? Pour qui ? Êtes-vous à jour ? Le point avec Médisite.

Lire l'article
Dossier Santé : Vaccin : quels sont les plus controversés ?

Vaccin : quels sont les plus controversés ?

L'histoire de la vaccination est jalonnée de hauts et de bas : si de nombreux vaccins sont bénéfiques, d'autres sont suspectés d'être potentiellement dangereux. Gros plan sur deux des vaccins les plus controversés : le vaccin contre l'hépatite B et le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole). 

Lire l'article
Dossier Santé : Quelle est la composition du vaccin contre la grippe ?

Quelle est la composition du vaccin contre la grippe ?

Pour ne pas rester cloué au lit pendant une semaine cet hiver, il est préférable de se vacciner contre la grippe. Le vaccin contre la grippe est à renouveler tous les ans, et à faire entre le mois d'octobre et le mois de décembre de chaque année. Sa composition varie d'une année à l'autre.

Lire l'article
Publicité

Articles

La bronchite asthmatiforme est une affection pulmonaire à prendre au sérieux. Une toux qui persiste laisse présager une surinfection bactérienne. Le vaccin anti-grippe limite les risques de complication de la grippe. 

Chaque vaccin obligatoire doit être effectué avant l’entrée en crèche. Il est très important de respecter la réglementation sur la vaccination.

Maladie infectieuse très contagieuse, la coqueluche peut être mortelle chez les jeunes nourrissons. C’est la raison pour laquelle le vaccin est obligatoire aujourd’hui et suit un calendrier précis. On fait le point sur ce vaccin indispensable à la santé de l’enfant.

La rage est une maladie transmissible à l’homme. On parle de « zoonose ». Même si le vaccin contre la rage n’est pas systématiquement obligatoire aujourd’hui, il reste fortement recommandé pour la santé de votre animal et pour des enjeux de santé publique. Focus sur le vaccin contre la rage chez le chien.

La santé de nos enfants passe aussi par la vaccination. Depuis le 1er janvier 2018, ce ne sont plus trois, mais bien onze vaccins qui sont obligatoires. Mais ceux-ci font-ils tous l’objet de rappels ?

Parmi les vaccinations recommandées mais non obligatoires chez l'enfant, on trouve les vaccins contre l'hépatite A et l'hépatite B. Il est conseillé de les faire dans l'enfance car c'est à ce moment-là que l'immunité créée est la plus importante. Il est possible de combiner ces 2 vaccinations en une seule injection.

Lors des épidémies hivernales de grippe, les enfants sont parmi les plus touchés. La forte fièvre et la fatigue entraînent un absentéisme scolaire non négligeable. Pour prévenir la grippe chez l'enfant, il existe un vaccin par spray nasal.

La vaccination constitue le meilleur moyen de protection contre l’hépatite B. En France, le gouvernement a rendu obligatoire le vaccin contre cette forme d’hépatite. Le but ? Limiter le risque de transmission de ce virus qui affecte le foie.

L'hépatite virale est une maladie qui peut être grave. Des vaccins existent contre les hépatites A et B, et peuvent être administrés à l'enfant. Ils sont non obligatoires, mais recommandés.

Chaque année, les épidémies de grippe touchent la France. Céphalées, maux de gorge, forte fièvre, asthénie, courbatures et douleurs articulaires représentent les principaux symptômes de la grippe. Pour se protéger de la grippe, le meilleur moyen reste la vaccination.

Les vaccins permettent d'éviter un grand nombre d'épidémies de maladies graves. La vaccination des enfants dès la naissance les protège de ces affections et a aussi un rôle important en matière de santé publique.

En cas de grippe, les antibiotiques sont inutiles. Et pour cause, la grippe saisonnière est provoquée par un virus. La prévention repose par conséquent sur un vaccin antigrippal, à administrer à l’approche de l’hiver.

La vaccination reste le meilleur moyen de protéger son bébé contre certaines maladies infantiles, mais aussi d'éviter la résurgence de maladies contagieuses et dangereuses disparues depuis longtemps. À chaque âge, des vaccins sont obligatoires ou recommandés. Quels sont ceux qui doivent être faits avant l’âge de 18 mois ?

11 vaccins vont devenir obligatoires pour les enfants, selon le Premier Ministre Édouard Philippe. En effet, si pour l'instant seulement 3 vaccins sont obligatoires, le gouvernement souhaite lutter "contre le faible taux de couverture vaccinale" en rendant plus de vaccins obligatoires à partir de 2018.  

Le vaccin contre le tétanos est associé à celui de la diphtérie et de la polio, on parle du vaccin DTP. Rappel sur le calendrier vaccinal.

Le vaccin contre le tétanos fait partie des vaccins obligatoires en France. Le vaccin antitétanique assure une protection allant de 5 à 10 ans. Néanmoins, il peut également être injecté aux personnes qui risquent d’être contaminées par le tétanos suite à une blessure et dont la vaccination n’est pas à jour ou chez qui on ignore si elles sont correctement vaccinées. Mais dans ce cas, de quel laps de temps dispose-t-on pour administrer le vaccin ?

La fièvre jaune est une maladie virale très contagieuse surtout présente dans les régions tropicales d’Amérique et d’Afrique. Le vaccin contre la fièvre jaune est proposé aux personnes qui sont sur le point de se rendre dans une zone à risque. Si vous vous demandez que faire contre la fièvre jaune, suivez le guide !

Chaque année, en particulier en période hivernale, la France est touchée par des épidémies de grippe. Si bien que la mise en place d’un traitement contre la grippe chez les enfants est devenue monnaie courante. Vous souhaitez protéger votre enfant contre cette maladie virale très contagieuse ? Misez sur la prévention, d’autant plus que le vaccin contre la grippe chez les enfants est plutôt bien toléré.

Il existe en France certains vaccins qui sont rendus obligatoires, d’autres qui ne le sont plus et certains qui sont recommandés tandis que d’autres restent facultatifs. Alors, comment s’y retrouver ? Qu’en est-il du vaccin contre les oreillons ? Est-il obligatoire ? Si non, quels traitements existent ?

Le vaccin contre le tétanos fait partie des vaccins obligatoires en France. Il est compris dans le fameux vaccin tétravalent DTP (diphtérie-tétanos-poliomyélite) souvent couplé à d’autres valences. Mais le vaccin antitétanique est-il douloureux ? Voyons dans quels cas il est administré et ses effets secondaires possibles.

La fièvre jaune est une maladie virale qui sévit dans les régions tropicales d'Afrique et d'Amérique. Elle est transmise par un moustique du genre Haemagogus ou Aedes. Elle peut être à l'origine d'une fièvre de bébé et entraîner plusieurs complications chez les adultes, les enfants et les nourrissons. Le vaccin contre la fièvre jaune permet de se protéger contre la maladie dans les zones à risque.

La grippe de l'enfant est généralement bénigne, mais elle peut entraîner des complications chez les enfants fragilisés. Pour cette raison, le vaccin contre la grippe est recommandé dès l'âge de 6 mois chez certains enfants. Une mesure d'autant plus importante que le niveau de contagion de la grippe est élevé en garderie et à l'école.

Le tétanos est une maladie grave, potentiellement mortelle,  due à une bactérie, Clostridium tetani, présente dans la terre. Il existe un vaccin très efficace contre le tétanos. Mais à quel âge doit-on effectuer le vaccin contre le tétanos ? Éclaircissements.

Le ministère de la santé a publié le 24 avril 2017 les recommandations vaccinales et le calendrier vaccinal pour 2017. Voici les changements pour les bébés.

A l'occasion de l'édition 2016 des Entretiens de Bichat, les professionnels de santé ont rappelé l'importance de la vaccination, notamment de la grippe. Faites-vous partie des personnes à risque ? Voici la liste de celles à qui il est recommandé de se faire vacciner.

Diphtérie, poliomyélite, tétanos, rougeole, rubéole, oreillons, méningocoque, coqueluche, pneumocoque... Il y a de quoi y perdre son latin ! Le calendrier vaccinal des nourrissons est complexe, et bébé n'aime pas forcément les piqûres. Cependant, il est important de bien respecter les injections, car la vaccination est la meilleure des préventions.

La vaccination permet d’éduquer le système immunitaire d’un individu afin de le protéger contre une maladie donnée. La vaccination protège également l’entourage de la personne vaccinée. Il existe différents vaccins pour prévenir de nombreuses maladies infectieuses graves. Mais quels vaccins sont obligatoires chez l’enfant ? Zoom sur les vaccins importants pour les enfants.

Vaccins vivants, atténués, inactivés : pour une femme enceinte, il est bien compliqué de se retrouver dans ce pêle-mêle, et cela peut faire peur. La plupart du temps, on évite de vacciner une femme enceinte par principe de précaution. Pourtant, la vaccination pendant la grossesse est une nécessité lorsqu’un risque infectieux particulier se présente. Quels sont les risques pour bébé ?

La rougeole est une maladie virale très contagieuse fréquente chez les enfants. Il existe un vaccin (ROR) qui permet de la prévenir et qui s’administre chez les nourrissons en deux fois, le plus souvent entre 12 et 24 mois. Les bébés non vaccinés affectés par le virus doivent être pris en charge rapidement afin d’éviter les complications qui peuvent être très graves, surtout dans les pays en voie de développement.

Le vaccin ROR protège les enfants de trois maladies d’origine virale : la rougeole, les oreillons et la rubéole. Il est recommandé dès l’âge d’un an et une deuxième dose est administrée par voie sous-cutanée pendant la deuxième année. Comme tous les vaccins, il peut entraîner quelques effets indésirables.

Pages

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X