Traitement du cholestérol

Traitement du cholestérol
Il existe deux principaux traitements pour lutter contre un taux élevé de cholestérol : les traitements médicamenteux et l’adoption d’un régime alimentaire spécifique. Retrouvez dans notre dossier quelques conseils qui vous aideront à réguler votre taux de cholestérol.
Dossier Santé : Traitement du cholestérol

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Bien prendre ses médicaments anti cholestérol

Bien prendre ses médicaments anti cholestérol

Les médicaments contre le cholestérol (destiné à lutter contre l’excès de mauvais cholestérol) ne doivent pas être pris n’importe comment pour se révéler pleinement efficaces. Sachant qu’ils ne sont proposés que lorsque trois mesures diététiques se sont révélées inefficaces (ou en tout cas insuffisantes), il est intéressant de se poser la question de savoir comment bien prendre ses médicaments anti-cholestérol (hypolipémiants) et favoriser au mieux leur action.

Lire l'article
Dossier Santé : Médicament anti cholestérol : les risques

Médicament anti cholestérol : les risques

Pour lutter contre l'excès de cholestérol, de nombreux médicaments ont fait leurs preuves. Parmi eux, les statines sont souvent le premier choix comme traitement contre le cholestérol. Cette famille de médicaments fait pourtant polémique depuis quelque temps. Quels sont les effets secondaires et les risques réels liés à la prise de ces médicaments appelés statines ?

Lire l'article
Dossier Santé : Cholestérol : mise en garde sur un traitement et un risque de danger pour les reins

Cholestérol : mise en garde sur un traitement et un risque de danger pour les reins

Des chercheurs anglais viennent de découvrir que la prescription d'un traitement pour le coeur pourrait n'aurait pas d'efficacité dans certains cas mais augmenterait aussi les risques sur les reins.

Lire l'article
Dossier Santé : Cholestérol : des idées de recettes rapides

Cholestérol : des idées de recettes rapides

Il n'est pas toujours simple de caser une alimentation équilibrée dans votre emploi du temps chargé. Nous avons trouvé pour vous quelques recettes à tomber par terre de saveurs qui prennent également soin de votre santé.

Lire l'article
Publicité

Articles

Le cholestérol est un acide gras circulant dans le sang. En excès, il constitue un facteur de risque cardiovasculaire. La surveillance régulière de son taux sanguin est donc nécessaire.

À la recherche de repas minceur ou d'un régime pour le cholestérol ? N'hésitez pas à suivre les grands principes du régime méditerranéen : bien appliqués, ils aident à réduire l'excès de cholestérol, à combattre le surpoids et à limiter les risques cardiovasculaires.

Les statines constituent une classe de médicaments très utilisés de par le monde pour contrôler le taux de cholestérol. Néanmoins, ces médicaments anti-cholestérol ne sont pas anodins et ils ne doivent pas être utilisés sans une étroite surveillance médicale.

Il est possible d’aider à faire baisser la pression artérielle en agissant sur le mauvais cholestérol (cholestérol LDL). Alors quelles méthodes employer pour faire baisser de façon significative le taux de LDL et ainsi avoir un impact suffisant pour faire diminuer la pression artérielle et réduire les risques de développer une maladie cardiovasculaire ?

Triglycérides et cholestérol en excès représentent un danger pour la santé. Pour réduire les risques de maladies cardio-vasculaires, il peut être nécessaire de suivre un régime anti-cholestérol et anti-triglycérides.

Le bilan lipidique (ou exploration d’une anomalie lipidique – EAL) permet de mesurer le cholestérol total (HDL et LDL) ainsi que les triglycérides. Ces taux sont mesurés après un prélèvement sanguin. La fréquence de ce bilan varie en fonction de l’âge du patient et des facteurs de risque d’hyperlipidémie.

Comme le tabac, l’alcool, le surpoids, la sédentarité et le diabète, le mauvais cholestérol (LDL) est un facteur de risque connu de maladie cardio-vasculaire. Découvrez comment un taux élevé de cholestérol peut être à l’origine d’un infarctus du myocarde.

Le cholestérol est une graisse qui provient de l’organisme (surtout du foie) et de certains aliments. Lorsqu’on parle d’excès de cholestérol, on parle en réalité du cholestérol LDL (le "mauvais" cholestérol) dangereux pour la santé, en opposition au cholestérol HDL ("bon" cholestérol).

Cela paraît paradoxal et absolument illogique : les sardines, qui appartiennent à la catégorie des "poissons gras", seraient en réalité des aliments santé, qui permettraient de lutter contre le cholestérol ? Cela s'explique tout simplement : il y a "gras" et "gras", lorsque l'on parle des acides gras… Et certains sont primordiaux pour notre santé !

Avec un taux de cholestérol élevé, des symptômes de troubles cardiovasculaires peuvent apparaître. N’attendez pas qu’ils se manifestent : des mesures alimentaires simples permettent de conserver un taux de cholestérol normal à 60 ans…

Les graines de lin doré, ou graines de lin blond, sont riches en acides gras omégas-3, qui réduisent les risques liés à l’excès de cholestérol. On retrouve aussi ces omégas-3 dans l’huile de graines de lin…

Les graines de lin ont des propriétés anti-cholestérol intéressantes grâce à leur teneur en fibres et en omégas-3. Cerise sur le gâteau : elles s’utilisent très facilement en cuisine. Vous pouvez par exemple préparer une savoureuse salade composée avec des graines de lin moulues…

Différence entre le cholestérol HDL et LDL, cholestérol total, triglycérides, taux à ne pas dépasser : découvrez les fondamentaux du bilan lipidique. Avant de vous plonger dans vos résultats d’analyse, retenez cette information essentielle : un taux de cholestérol LDL bas est une excellente nouvelle.

Comment diminuer le cholestérol ? Si votre bilan sanguin révèle un taux de cholestérol élevé, vous devez d’abord savoir si cette augmentation concerne le HDL ou le LDL. En cas de cholestérol HDL élevé, pas de panique : votre santé n’est pas mise en danger.

LDL, HDL, cholestérol bas, bon et mauvais cholestérol, hypercholestérolémie… Vous vous perdez dans les méandres du cholestérol ? Le point sur les seuils à ne pas dépasser afin de continuer à dormir sur vos deux oreilles.

Les statines et les fibrates sont les deux familles de médicaments utilisées pour lutter contre l’hypercholestérolémie. Les statines comme Tahor® 40 mg doivent être employées avec une prudence particulière en raison du risque d’atteinte musculaire qui peut être très grave. Malheureusement, il n’existe aucune liste officielle de statines dangereuses. Tahor® est-il un médicament dangereux pour la santé ? Tout dépend de la façon dont il est utilisé et de la surveillance du patient.

L'hypercholestérolémie correspond à un taux de cholestérol trop élevé dans le sang, en général supérieur à 2,5 g/l. Cette anomalie est très fréquente, souvent liée à de mauvaises habitudes alimentaires.

Les statines sont les médicaments contre le cholestérol de référence, prescrits en cas d’hypercholestérolémie. Parmi cette classe de médicaments, certains sont particulièrement employés, à l’image de l’atorvastatine (22 % des cas) et du traitement phare qui en contient : le Tahor®. Mais comment fonctionnent les statines et quel est l’intérêt de l’atorvastatine ?

De nombreuses personnes s’inquiètent d’avoir un taux de cholestérol trop élevé. Or, les médicaments parmi les plus souvent prescrits par les médecins, les statines, sont sans effets et sont même nocifs pour les personnes n’ayant jamais eu de problème cardiaque. Heureusement, il existe, en cas de cholestérol, des traitements par les plantes. En effet, la phytothérapie anticholestérol peut donner d’excellents résultats.

L'excès de cholestérol sanguin accroît considérablement les risques de développer une maladie cardiovasculaire. Aussi est-il essentiel de détecter précocement l'hypercholestérolémie. Quels en sont les principaux facteurs de risques ?

L'hypercholestérolémie serait-elle le mal du siècle ? À en croire les risques importants que l'excès de cholestérol fait courir à l'organisme, la réponse pourrait être malheureusement positive. Mais quelles sont les principales maladies provoquées par le cholestérol ?

Lorsque l'on recherche une hypercholestérolémie, on pratique les dosages du LDL cholestérol ou "mauvais cholestérols" et du HDL cholestérol ou "bon cholestérol". Mais ce dernier peut-il être en excès et quels risques pour l'organisme cela peut-il entraîner ?

L'hypercholestérolémie correspond à une trop forte concentration de cholestérol dans le sang et, en l'absence de dépistage, elle peut passer inaperçue. Pourtant ses conséquences sur la santé ne sont pas négligeables.

Le cholestérol est souvent vu comme quelque chose de négatif, voire dangereux pour l’organisme. Ce lipide a pourtant un rôle prépondérant puisqu’il permet la stabilité et le maintien des membranes cellulaires. Mais lorsqu’il est présent en trop grosse quantité, il devient dangereux et entraîne des risques d’arrêt cardiaque. Il est néanmoins possible de le soigner, notamment par l’homéopathie. 

L'hypercholestérolémie est un phénomène très fréquent passant parfois inaperçu, mais ses conséquences peuvent être sévères. En effet, elle participe à la formation de plaques d'athérome et favorise ainsi l'athérosclérose.

L'hypercholestérolémie est bien souvent traitée par des médicaments contenant des statines. Mais est-ce le seul traitement ? La mise sous statines est-elle incontournable ?

L'hyperlipidémie est une augmentation anormale du taux de graisse dans le sang, on en distingue 3 différents types.

Le cholestérol est indispensable au bon fonctionnement du métabolisme, mais peut aussi être source de complications lorsqu'il se dépose en excès sur les parois de nos artères. Comment identifier les situations à risque ? Car les symptômes n'existent pas vraiment, d'autant qu'il y a le "bon" et le "mauvais" cholestérol.

Bien qu'ayant une connotation négative aujourd'hui dans nos sociétés occidentales, le cholestérol reste une graisse naturelle essentielle pour l'organisme : il constitue la membrane des cellules de l'organisme et permet la synthèse de la vitamine D. Si le foie en fabrique la plus grosse partie, le reste est apporté par l'alimentation. Néanmoins, il existe un bon et un mauvais cholestérol. Certains aliments, notamment plusieurs poissons gras, favorisent le bon cholestérol au détriment du mauvais.

Quel est le taux de cholestérol à ne pas dépasser ? Excellente question. Avant tout, il est important de savoir qu’il existe deux types de cholestérol (HDL et LDL) et que le cholestérol LDL est celui qui doit être surveillé de près. Découvrez la valeur de référence à ne pas dépasser ainsi que les bonnes habitudes à prendre pour faire baisser son taux de cholestérol.

Pages