Rhume des foins

Rhume des foins
Eternuement, nez qui coule, yeux qui grattent... Cette année encore, vous souffrez du rhume des foins. Cette manifestation allergique typique au printemps, avec le retour des pollens, est très fatigante. Causes, traitements... Voici comment mieux l'affronter.
Dossier Santé : Rhume des foins

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Rhume des foins : les remèdes

Rhume des foins : les remèdes

Le rhume des foins se déclenche généralement entre avril et juillet, pour le plus grand malheur des allergiques. Il résulte d’une allergie, non pas aux foins, mais aux pollens dispersés lors des récoltes. Découvrez trois remèdes au rhume des foins, pour un printemps en toute tranquillité.

Lire l'article
Dossier Santé : Rhume des foins : les solutions pour s'en débarrasser !

Rhume des foins : les solutions pour s'en débarrasser !

Nez qui coule en permanence, yeux qui démangent, gorge qui pique... Les pollens sont de retour et avec eux le rhume des foins !  Medisite vous donne les solutions pour contrer l'allergie.

Lire l'article
Dossier Santé : Rhume des foins : 2 huiles essentielles qui peuvent soulager

Rhume des foins : 2 huiles essentielles qui peuvent soulager

Éternuements, rhinorrhée, larmoiement… 10 % à 20 % de la population semble souffrir de ces symptômes du rhume des foins, pouvant être confondus avec ceux du rhume d'origine virale. Mais la rhinite saisonnière allergique n'est pas une fatalité et il existe notamment un traitement du rhume des foins à base d'huiles essentielles.

Lire l'article
Dossier Santé : Rhume des foins : les traitements vraiment utiles ?

Rhume des foins : les traitements vraiment utiles ?

Le rhume des foins, également appelé rhinite allergique saisonnière, est un ensemble de symptômes qui apparaissent au début du printemps. Principalement dû à l'arrivée du pollen dans l'air, le rhume des foins peut être déclenché par d'autres allergènes comme la poussière, les acariens, les poils d'animaux et les moisissures. En augmentation à cause de la pollution et de la chaleur, le rhume des foins peut également apparaître lors de l'exposition à des produits irritants comme les solvants, le parfum et le tabac. Il est important d'en reconnaître les symptômes afin d'entreprendre un traitement du rhume des foins rapide et efficace. Des éternuements en salves, les yeux ou le nez qui piquent et larmoient, le nez qui coule ou, au contraire, qui est congestionné et la sensation de picotements ou de gêne dans la gorge qui durent plus de 4 jours sont les signes qui doivent vous inciter à consulter.

Lire l'article
Publicité

Articles

Nez bouché avec écoulement nasal clair, yeux irrités qui pleurent, crises d’éternuements, maux de tête et maux de gorge ou encore fatigue : voici les principaux symptômes caractéristiques du rhume des foins. Egalement appelée rhinite allergique, cette maladie est causée par une sensibilité accrue à différents allergènes, tels que la poussière ou le pollen. Pour lutter efficacement contre le rhume des foins, on mise notamment sur l’homéopathie et les huiles essentielles.

Votre nez vous gratte, vous présentez des crises d'éternuements ? Peut-être souffrez-vous du rhume des foins aussi appelé coryza spasmodique ? Quels sont les remèdes pour soulager les symptômes du rhume des foins ?

Le rhume des foins est une pathologie allergique fréquente. Le traitement de ces rhinites commence par l’éloignement des allergènes (si c’est possible), mais plusieurs médicaments peuvent également être employés pour soulager les symptômes. Parmi les traitements des rhumes des foins se trouvent les traitements par voie nasale.

A l'arrivée du printemps, vous avez souvent le nez qui coule ? Le rhume des foins vous guette ! Egalement appelée rhinite allergique, cette pathologie, certes bénigne, peut être désagréable à vivre. Comment en venir à bout ?

Le nez qui coule, les yeux qui piquent, des éternuements à répétition, des maux de tête : tous ces symptômes semblent indiquer que vous souffrez d'un rhume. Peut-être même un rhume des foins ? Si vous n'ignorez rien sur les façons de guérir d'un rhume, le traitement pour soigner un rhume des foins est plus délicat. Un de vos meilleurs alliés pour affronter cette période difficile : le calendrier pollinique.

L’asthme est une pathologie respiratoire chronique qui prend aussi le nom d’asthme allergique. Cette maladie est à rapprocher de la rhinite allergique. Mais quel lien existe-t-il entre ces deux affections des voies aériennes ? Le point sur la question dans cet article.

Le rhume des foins peut être extrêmement pénible dans la vie de tous les jours. En effet, les symptômes du rhume des foins sont parfois intenses et fatiguent énormément. Qu’est-ce que la rhinite allergique chronique et comment la soigne-t-on ?

Qui dit printemps, dit hirondelles, bourgeons en fleurs et… rhinite saisonnière. Les yeux rouges et irrités font partie des symptômes classiques du rhume des foins. Il existe plusieurs traitements contre le rhume des foins, notamment les antihistaminiques.

Les beaux jours arrivent et vous souffrez de rhume des foins à cause du pollen ? Découvrez les bienfaits d'un traitement homéopathique permettant de calmer les symptômes du rhume des foins.

Le rhume des foins vous gâche la vie ? L'œuf de caille est un traitement naturel contre le rhume des foins. Zoom sur ses différentes caractéristiques.

La pollinose regroupe l'ensemble des pathologies et allergies liées aux pollens. La pollinose d'automne est donc la forme de rhume des foins qui fait son apparition à l'automne. Elle concerne les personnes qui sont sensibles aux pollens des herbacées. Mais quelles plantes peuvent provoquer cette rhinite allergique ? Quels en sont les symptômes ?

Le traitement du rhume des foins par les huiles essentielles n'est pas le seul à être utile durant la période de pollinisation. La phytothérapie permet elle aussi d'apaiser efficacement les symptômes de la maladie. Quelles formes revêt-elle et quelle est cette tisane miracle anti-rhume des foins ?

Le rhume des foins est une affection qui survient suite à une allergie aux pollens. Les premiers symptômes se manifestent généralement à l'arrivée des beaux jours. Si cette affection est fréquente chez les adultes qui en souffrent, la question qui se pose est : à partir de quel âge se déclare-t-elle ?

La rhinite allergique saisonnière, plus communément appelée rhume des foins, entraîne chez 10 à 20 % d'entre nous des manifestations typiques, de l'écoulement nasal aux démangeaisons de la gorge. Pour les soulager, il existe en particulier des traitements du rhume des foins à base d'huiles essentielles.

Éternuements, écoulement nasal ou nez bouché... Lorsque les premières manifestations du rhume des foins apparaissent, on peine souvent à trouver un remède rapide et efficace. Mais c'était sans compter sur ce traitement du rhume des foins par homéopathie !

Près d'un quart d'entre nous serait touché par les manifestations allergiques saisonnières du rhume des foins. Pour éviter de sortir les mouchoirs la moitié de l'année, on a donc tout intérêt à opter pour un traitement du rhume des foins par les huiles essentielles.

Éternuements, rhinorrhée, larmoiement… 10 % à 20 % de la population semble souffrir de ces symptômes du rhume des foins, pouvant être confondus avec ceux du rhume d'origine virale. Mais la rhinite saisonnière allergique n'est pas une fatalité et il existe notamment un traitement du rhume des foins à base d'huiles essentielles.

De la fin de l'hiver à la fin de l'été, certains ne quittent pas leurs mouchoirs tandis que d'autres souffrent d'obstruction nasale. Et s'il s'agissait d'une rhinite allergique saisonnière, plus couramment appelée rhume des foins ? Les symptômes du rhume des foins peuvent en effet être confondus avec d'autres affections. Alors, comment reconnaître la pollinose ?

Nez qui coule, éternuements à répétition, gorge qui picote et yeux qui larmoient… Pour un quart des Français, le printemps est synonyme de rhume des foins, cette rhinite allergique due au pollen. Bien choisie, l’homéopathie contribue à diminuer les symptômes, mais aussi à traiter le terrain allergique.

Tous les ans au retour du printemps vous ne pouvez pas vous empêcher d’éternuer et vos yeux pleurent malgré vous ? Il s’agit probablement du rhume des foins, une réaction allergique au pollen environnant. Heureusement, l’homéopathie peut vous aider à supprimer les symptômes !

Chaque année, c'est reparti : éternuements en salves, nez qui coule, congestion, yeux qui piquent... Le rhume des foins touche un nombre croissant de personnes. Contre cette réaction disproportionnée du système immunitaire contre les pollens, les traitements antihistaminiques et à base de cortisone sont légion. Moins connues du grand public, les huiles essentielles sont un bon complément pour traiter le rhume des foins.

Le rhume des foins, également appelé rhinite allergique saisonnière, est un ensemble de symptômes qui apparaissent au début du printemps. Principalement dû à l'arrivée du pollen dans l'air, le rhume des foins peut être déclenché par d'autres allergènes comme la poussière, les acariens, les poils d'animaux et les moisissures. En augmentation à cause de la pollution et de la chaleur, le rhume des foins peut également apparaître lors de l'exposition à des produits irritants comme les solvants, le parfum et le tabac. Il est important d'en reconnaître les symptômes afin d'entreprendre un traitement du rhume des foins rapide et efficace. Des éternuements en salves, les yeux ou le nez qui piquent et larmoient, le nez qui coule ou, au contraire, qui est congestionné et la sensation de picotements ou de gêne dans la gorge qui durent plus de 4 jours sont les signes qui doivent vous inciter à consulter.

Qu'on l'appelle rhinite allergique, allergie saisonnière ou pollinose, le rhume des foins fait partie des maladies atopiques résultant d'une surréaction de l'organisme à l'histamine. Mais comment distinguer le rhume des foins d'une simple allergie ? Quels sont ses principaux symptômes ?

Le rhume des foins est une allergie très fréquente qui touche 20 % de la population. Il apparaît chaque année et provoque d'interminables salves d'éternuements et de larmoiements. Le rhume des foins est lié au rythme des saisons et, pour certains, il peut être une plaie une majeure partie de l'année. 

La question du traitement du rhume des foins est centrale pour les personnes sensibles, dites atopiques. Avec l’arrivée des pollens et autres graminées, les manifestations allergiques du type rhinites et conjonctivites sont fréquentes. Ces désagréments sont en recrudescence, chaque année. Un traitement du rhume des foins par les huiles essentielles peut venir à bout de l’inflammation et des écoulements oculaires occasionnés.

Le rhume des foins, également appelé rhinite allergique ou pollinose, touche quasiment 10 millions de Français. Démangeaisons cutanées, écoulements nasaux, irritation oculaire, éternuements chroniques…, autant de symptômes gênants et difficiles à supporter chaque année. Vous cherchez un traitement contre le rhume des foins ? Optez pour une désensibilisation.

Également surnommé rhinite allergique ou pollinose, le rhume des foins n’est plus à présenter. Nez qui coule, yeux qui piquent, peau irritée, vous avez expérimenté tous les symptômes du rhume des foins. Mais s’il y en a un qui vous fait douter, c’est bien le mal de gorge. Zoom sur ce symptôme d’un mal parfois saisonnier.

Écoulement nasal, toux, éternuement… S’il est bénin, le rhume des foins n’en est pas moins désagréable. Zoom sur les huiles essentielles qui permettent de le soigner.

Votre bébé a le nez qui coule et éternue : et si c'était un rhume des foins ? Très banale, cette rhinite allergique peut néanmoins être gênante pour bébé. On vous explique comment en atténuer les signes chez votre tout-petit

Chaque année, le retour du printemps s’accompagne de son lot de désagréments : nez qui coule, larmoiement, yeux qui piquent... c’est le rhume des foins. Cependant, inutile de courir aussitôt chez le médecin : il existe des traitements contre le rhume des foins sans ordonnance, qui sont efficaces pour soulager les symptômes allergiques légers. 

Pages