ostéoporose

ostéoporose
L'ostéoporose est une pathologie chronique indolore au cours de laquelle l'os se déminéralise progressivement et perd sa densité. Elle touche surtout les femmes qui, à terme, risquent d'être victimes de fractures osseuses.
Dossier Santé : ostéoporose

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Trois symptômes de l'ostéoporose

Trois symptômes de l'ostéoporose

L'ostéoporose est une maladie osseuse qui touche majoritairement les femmes, en particulier après la ménopause. Zoom sur les symptômes de l'ostéoporose et les traitements à envisager.

Lire l'article
Dossier Santé : Trois aliments bons contre l'ostéoporose

Trois aliments bons contre l'ostéoporose

L'ostéoporose est une maladie du squelette qui se caractérise notamment par une diminution de la masse osseuse. Heureusement, une diète équilibrée associée à une alimentation contre l'ostéoporose peut aider à la prévenir.

Lire l'article
Dossier Santé : L'ostéoporose peut-elle être liée au cancer des os ?

L'ostéoporose peut-elle être liée au cancer des os ?

L’ostéoporose est une pathologie liée au vieillissement qui entraîne des douleurs osseuses. L’os perd de sa consistance et devient fragile, ce qui augmente le risque de fracture. L’ostéoporose n’est pas associée au cancer osseux, bien que les deux maladies affectent l’os. La plupart des cancers osseux sont des métastases, ils sont provoqués par un autre cancer. En revanche, il peut y avoir un lien entre l’ostéoporose et d’autres formes de cancers. Explications.

Lire l'article
Dossier Santé : Ostéoporose : c'est quoi la déminéralisation osseuse ?

Ostéoporose : c'est quoi la déminéralisation osseuse ?

L'ostéoporose est une maladie diffuse des os que l'on diagnostique deux à trois fois plus souvent chez la femme. Qu'est-ce que la déminéralisation osseuse et pourquoi touche-t-elle plus fréquemment ces dames ?

Lire l'article

Articles

Les bactéries présentes dans nos intestins, rassemblées sous le terme de microbiote intestinal, pourraient renseigner sur la densité de nos os. Mise au point sur ce lien entre bactéries et ostéoporose.

La ménopause se caractérise par une baisse progressive de la production d'œstrogènes. Cette diminution naturelle peut, chez certaines femmes, accroître le risque d'ostéoporose et nécessiter la mise en place d'un traitement hormonal de substitution. Le Raloxifène en est un.

L’ostéoporose entraîne une fragilisation progressive des os. Les symptômes d’ostéoporose sont souvent longs à apparaître : bien souvent, c’est une fracture du poignet survenant dans des conditions "anormales" qui tire la sonnette d’alarme chez la femme ménopausée…

En présence de symptômes d’ostéoporose, la déminéralisation osseuse peut être mise en évidence par un examen radiographique nommé densitométrie osseuse ou ostéodensitométrie…

Le traitement de l’ostéoporose consiste avant toute chose à prévenir l’apparition de fractures. Lorsque ce risque est particulièrement élevé, on prescrit très fréquemment des biphosphonates. Ces médicaments, plutôt efficaces pour diminuer le risque de fractures dues à l’ostéoporose, doivent cependant être pris avec précaution pour éviter d’importantes complications osseuses.

L’ostéoporose résulte du processus naturel conduisant à une perte de densité osseuse à partir de 65 ans environ. Mais chez certaines personnes, cette atteinte peut fragiliser considérablement leur squelette et accroître le risque de fracture. Quel est le traitement de l’ostéoporose ?

L’ostéoporose désigne le processus qui conduit naturellement au vieillissement des os. Mais chez certaines personnes, la densité osseuse subit de telles pertes que le risque de fracture devient majeur.

Un des éléments essentiels pour lutter contre l’ostéoporose est le calcium. En effet, il permet de consolider les os et ainsi de lutter contre la déminéralisation osseuse caractéristique de cette pathologie. La consommation suffisante de calcium est donc une méthode de prévention de l’ostéoporose. Mais de façon générale, quelle alimentation contre l’ostéoporose faut-il privilégier ?

L’ostéoporose est une pathologie osseuse bénigne, mais qui se caractérise par une déminéralisation osseuse et donc une diminution de la résistance osseuse, ce qui se traduit par un risque augmenté de fractures. Par ailleurs, sa fréquence au sein de la population ne cesse d’augmenter. Il est donc essentiel de déterminer l’ostéoporose fracturaire, c’est-à-dire de savoir anticiper le plus tôt possible les risques que courent les patients de présenter des fractures d’origine ostéoporotique.

L’ostéoporose touche un peu plus souvent les femmes que les hommes ; néanmoins, ces derniers ne sont pas épargnés. Mais qu’en est-il de l’ostéoporose sévère ? De quoi s’agit-il ? Quelle est la fréquence d’ostéoporose sévère chez les hommes ? Quel est le traitement de l’ostéoporose sévère chez l’homme ? Découvrez les réponses à ces questions dans cet article.

L’ostéoporose est une pathologie qu’il est important de diagnostiquer puisqu’elle est responsable d’une augmentation du risque de fractures. Pour la détecter, on utilise la densitométrie osseuse (ou ostéodensitométrie), qui permet de déterminer la densité minérale osseuse (ou DMO). Grâce à cet examen d’imagerie médicale, il est possible de connaître le stade de la maladie et de mettre en place le traitement de l’ostéoporose qui s’impose.

L’ostéoporose est une pathologie qui se traduit par une fragilisation osseuse. Naturellement, l’os étant plus fragile, il est plus susceptible de se fracturer. Mais où se localisent essentiellement les fractures d’ostéoporose ? Les tassements vertébraux, qui sont des fractures ostéoporotiques classiques, sont-elles suffisantes pour permettre de poser le diagnostic ? Focus sur les fractures de l’ostéoporose dans cet article.

L’ostéoporose se traduit par une déminéralisation osseuse. Lorsqu’elle est particulièrement importante (lorsqu’il y a au moins deux fractures de vertèbres), il est indispensable de mettre toutes les chances de son côté pour limiter son aggravation. Alors, quel est le traitement d’une ostéoporose sévère ? L’alimentation peut-elle jouer un rôle en cas d’ostéoporose sévère ? Par ailleurs, le thé vert est-il un aliment à privilégier ? Découvrez les réponses dans cet article.

L’ostéoporose est une pathologie qu’il est possible de traiter classiquement avec des médicaments (voire chirurgicalement en cas de fracture) qui doivent néanmoins nécessairement s’accompagner d’une hygiène alimentaire équilibrée. En effet, alimentation et ostéoporose sont intimement liées, et pour traiter efficacement cette dernière, il est essentiel de se nourrir de la façon la plus saine possible.

L’ostéoporose est une pathologie osseuse qui se caractérise par une diminution de la masse osseuse ainsi que de la minéralisation des os. Elle est due à une détérioration de la structure interne du tissu osseux (os spongieux), ce qui se traduit par des os plus fragiles et donc un risque de fractures augmenté. Mais qu’est-ce qu’un os spongieux au juste, et quel est le lien avec l’ostéoporose ?

La luminothérapie, que l’on connaît également sous le nom de photothérapie, est une méthode alternative permettant de soigner la dépression saisonnière. Mais cette approche très efficace ne se contente pas de traiter ce trouble psychologique puisqu’elle se révèle également très efficace en tant que traitement de l’ostéoporose. Mais comment agit la luminothérapie en cas d’ostéoporose ?

Les laboratoires Servier annoncent arrêter définitivement la production du médicament Protelos®, sous surveillance renforcée depuis 10 ans. 

Dos voûté, taille diminuée de quelques centimètres, fracture du poignet… Comment limiter les risques de souffrir d’ostéoporose ? Medisite fait le point, avec les astuces du Dr Gilles Mondoloni, auteur de l’ouvrage Pour en finir avec l’arthrose et l’ostéoporose. 

L'ostéoporose est une maladie principalement féminine qui fragilise les os avec le temps. Le risque de fracture augmente au fur et à mesure que l'os se déminéralise, c'est-à-dire que sa structure interne disparaît. Vertèbres, fémur et poignet sont les os les plus touchés, alors que doigts, orteils et crâne restent épargnés.

Principalement féminine, on considère que l'ostéoporose touche une femme sur deux au cours de sa vie. Les os se fragilisent et leur structure interne s'appauvrit. Au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, le risque de lésions augmente jusqu'au stade fracturaire où un choc mineur entraîne alors une fracture de l'os.

L'ostéoporose touche une grande majorité de femmes après 50 ans, suite au bouleversement hormonal qu'est la ménopause. Mais ostéoporose et alimentation étant liées, il peut être judicieux de respecter tout au long de sa vie quelques principes diététiques simples pour prévenir son apparition.

Maladie osseuse, l'ostéoporose touche majoritairement les femmes et les hommes après 65 ans. Si plusieurs remèdes naturels se targuent de la prévenir, il existe aussi des traitements de l'ostéoporose à base de plantes à même de freiner son évolution.

L'ostéoporose est une maladie diffuse des os que l'on diagnostique deux à trois fois plus souvent chez la femme. Qu'est-ce que la déminéralisation osseuse et pourquoi touche-t-elle plus fréquemment ces dames ?

L'ostéoporose est une maladie du squelette qui se caractérise notamment par une diminution de la masse osseuse. Heureusement, une diète équilibrée associée à une alimentation contre l'ostéoporose peut aider à la prévenir.

L'ostéoporose est une maladie osseuse qui touche majoritairement les femmes, en particulier après la ménopause. Zoom sur les symptômes de l'ostéoporose et les traitements à envisager.

Prédominante chez les personnes de plus de 65 ans, l'ostéoporose est une pathologie qui se caractérise par une perte progressive de la densité osseuse. Fragilisés, les os présentent un risque accru de fracture secondaire à l'ostéoporose. Mais il existe des moyens de prévention efficaces pour lutter contre ce phénomène.

Souvent associée à la ménopause, l'ostéoporose est pourtant une atteinte osseuse susceptible de toucher également les hommes. En effet, cette maladie du squelette constitue un signe du vieillissement osseux. Mais de quelle manière l'ostéoporose augmente-t-elle le risque de fracture ?

Vous ressentez une douleur osseuse sans raison apparente ? Les antalgiques ne suffisent pas à soulager la douleur ? Il pourrait s’agir d’une fracture spontanée. Ce type de fracture, qui apparaît sans traumatisme, peut être causé par plusieurs maladies comme les cancers secondaires (métastases) et la maladie des os de verre. La fracture spontanée est aussi un symptôme d’ostéoporose.

Cela peut sembler étonnant mais les fractures peuvent survenir sans le moindre choc ! C'est notamment vrai en cas d'ostéoporose : fragilisés, les os sont prédisposés aux fractures de fatigue… Toutes les informations sur les fractures de l'ostéoporose dans cet article.

Une nouvelle étude écossaise vante les mérites d'un aliment qui ralentirait la perte osseuse surtout chez les femmes ménopausées plus à risque de développer de l'ostéoporose.

Pages

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X