maladie du sang

maladie du sang
Les maladies du sang sont prises en charge par les hématologues. Il existe de nombreuses pathologies pouvant affecter le sang et c'est pourquoi il faut des médecins spécialisés capables de distinguer une simple anémie d'un excès de globules blancs ou d'une leucémie par exemple.
Dossier Santé : maladie du sang

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Maladie du sang : la fatigue, un symptôme ?

Maladie du sang : la fatigue, un symptôme ?

Beaucoup de maladies du sang provoquent une fatigue importante, c’est d’ailleurs lors de la consultation d’un médecin pour une fatigue persistante et après des analyses sanguines que l’on découvre une maladie du sang.

Lire l'article
Dossier Santé : 3 symptômes de l'anémie

3 symptômes de l'anémie

L'anémie est l'une des maladies du sang les plus courantes. Caractérisée par un déficit en globules rouges, cette anomalie sanguine peut engendrer différents signes cliniques. Voici les 3 principaux…

Lire l'article
Dossier Santé : Maladie du sang : qu'est-ce que la leucémie ?

Maladie du sang : qu'est-ce que la leucémie ?

La leucémie est un cancer hématologique (qui affecte les cellules sanguines), c'est-à-dire que les cellules qui fabriquent les éléments du sang vont proliférer et se multiplier de façon incontrôlée et anormale. Qu’est-ce qui caractérise la leucémie ainsi que d’autres maladies du sang telles que les lymphomes et les myélomes ?

Lire l'article
Dossier Santé : Maladie du sang : une femme ne peut pas être hémophile

Maladie du sang : une femme ne peut pas être hémophile

L'hémophilie correspond à une pathologie héréditaire caractérisée par l'absence partielle ou totale de ce que l'on appelle un facteur de coagulation. Il s'agit d'une maladie du sang quasi-exclusivement masculine même si les femmes peuvent, dans certaines rares situations, en être atteintes.

Lire l'article
Publicité

Articles

Un taux trop faible de cette protéine sanguine augmente les risques de développer un cancer du sang, jusqu’à 30 ans après l’apparition de cette anomalie. Explications. 

Une enquête lancée révèle l'impact significatif de ce type de cancers du sang trop peu connus et qui touche pourtant 35 000 nouvelles personnes chaque année.

Le cancer de l’anus peut être à l’origine de sang rouge dans les selles. Cela peut parfois aussi être un symptôme du cancer de l’intestin. Mais bien d’autres raisons moins graves peuvent entraîner des rectorragies.

La présence de sang dans les selles peut inquiéter. Pourtant, tous les saignements dans les selles ne sont pas forcément graves. Ils peuvent toutefois être le signe d’une infection qu’il sera nécessaire de traiter rapidement pour éviter des complications. Quoi qu’il en soit, toute présence de sang dans les selles doit amener à consulter un médecin pour en trouver l’origine.

La leucémie ou cancer du sang est une forme de cancer qui se développe aux dépens des cellules souches du sang, dans la moelle osseuse. Les symptômes du cancer du sang sont nombreux et varient selon le type de leucémie. Ils incluent la fatigue, l’essoufflement, le teint pâle, la perte de poids, les infections et les saignements à répétition. Le myélogramme constitue l’examen de référence, qui permet de confirmer le diagnostic.

Fatigue, anémie, infections et saignements à répétition, perte de poids… Les symptômes du cancer du sang sont nombreux, mais leur cause est souvent difficile à déterminer. Le taux de guérison du cancer du sang ou leucémie dépend surtout du type de cancer, du stade auquel il est pris en charge et de l’âge du patient.

La septicémie est une infection du sang généralisée qui engage le pronostic vital du patient. Bien qu’elle soit parfois provoquée par un virus ou une levure, la septicémie est dans la plupart des cas une infection bactérienne. Elle peut avoir de terribles conséquences, surtout chez les enfants, conduisant parfois au décès. La guérison est possible, à condition que le patient soit pris en charge très vite.

Les cancers du sang (ou hémopathies malignes) concernent 35 000 personnes chaque année en France. Mais quels sont, en cas de cancer du sang, les symptômes à savoir repérer ? Quelles différences y a-t-il entre une leucémie, un lymphome et un myélome ? Focus sur les cancers du sang dans cet article.

Les hémopathies malignes sont les cancers du sang, et notamment les leucémies et les lymphomes. Mais s'agit-il de pathologies fréquentes ? Quels sont les symptômes des cancers du sang ?

La leucémie, ou cancer du sang, se développe à partir des cellules souches du sang. Il existe plusieurs formes, notamment la leucémie myéloïde et la leucémie lymphoïde. La différence entre ces deux cancers du sang réside dans le type de cellule souche touchée.

La leucémie, ou cancer du sang, est une forme de cancer particulière qui se développe à partir des cellules souches du sang. Le traitement de premier choix du cancer du sang est la chimiothérapie, mais chez certains patients, une greffe de moelle osseuse s’impose.

Le lymphome est qualifié de cancer du sang au même titre que les leucémies. Toutefois, il a la particularité de ne pas se développer au niveau des cellules sanguines à proprement dites mais dans le système lymphatique. Pour en apprendre davantage, voyons quels sont les différents types de cancer sanguins, et s’il existe des symptômes des cancers du sang distincts selon qu’il s’agit d’une leucémie ou d’un lymphome.

Le cancer du sang, aussi appelé leucémie, est une forme de cancer touchant les cellules sanguines. Ces cellules sanguines sont fabriquées dans la moelle osseuse. Quand des cellules malignes prolifèrent dans la moelle, celle-ci ne peut plus correctement fonctionner, ce qui peut provoquer des anémies. Éclaircissements sur le lien entre leucémie et anémie.

Le sang dans les urines (hématurie) se repère facilement à la teinte rougeâtre que prennent les urines, notamment en fin de miction. Mais comment interpréter ce symptôme ? Est-il forcément le symptôme d’une maladie grave ? Peut-on estimer qu’uriner du sang est le signe d’un cancer ?

Le cancer du sang ou leucémie résulte d’une anomalie des cellules souches, les cellules situées au sein de la moelle osseuse qui donnent naissance aux cellules sanguines (globules blancs, globules rouges, plaquettes). Cette anomalie altère la production ou le fonctionnement de ces cellules, entraînant de nombreuses complications. En cas de suspicion de cancer du sang, les analyses sanguines permettent de confirmer le diagnostic.

Le cancer du sang est un type de cancer pouvant toucher plusieurs types de cellules sanguines. Ces cellules possèdent des rôles très importants au sein de l'organisme humain comme le transport de l'oxygène ou la défense de l'organisme. Quels sont les symptômes du cancer du sang et comment différencier les différents types de cancer?

Le cancer du sang peut toucher des personnes de tout âge et notamment des enfants très jeunes. Pour une prise en charge rapide, il convient donc d'être attentif aux 3 premiers symptômes du cancer du sang.

Le cancer de la vessie peut prendre différentes formes qu'il est primordial de diagnostiquer et de prendre en charge rapidement. D'où l'intérêt de s'informer sur les différents symptômes du cancer de la vessie...

La maladie de Waldenström est une maladie du sang rare qui touche environ 5 personnes pour 1 million d’habitants. Bien qu'elle ne se guérisse pas, de nombreux patients vivent leur quotidien normalement.

Plus communément qualifié de leucémie, le cancer du sang résulte d'une prolifération anormale des globules blancs c'est-à-dire des cellules immunitaires. On distingue différents cancers sanguins en fonction du type de globules blancs concernés. Le lymphome en est l'un d'entre eux.

Beaucoup de maladies du sang provoquent une fatigue importante, c’est d’ailleurs lors de la consultation d’un médecin pour une fatigue persistante et après des analyses sanguines que l’on découvre une maladie du sang.

Les infections du sang (ou septicémies, ou encore sepsis) sont des pathologies qui surviennent en cas d’infection généralisée de l’organisme. Si des germes pathogènes sont à l’origine de cette infection, quelles sont au juste, en cas d’infection du sang, les causes possibles ?Infection du sang : une atteinte bactérienne

La septicémie est une infection du sang qui peut provenir d’une infection initialement bénigne. Cette infection se définit par la multiplication de germes pathogènes qui vont se propager dans tout l’organisme et qui risquent d’entraîner la mort. Il est donc indispensable de connaître cette pathologie et de savoir, en cas de septicémie, comment se détecte une infection du sang ?

Egalement qualifiés d'hémopathies malignes, les cancers du sang se caractérisent par une prolifération anormale d'un ou de plusieurs types de cellules sanguines ou de la moelle osseuse au sein de laquelle ils sont fabriqués. Derrière une terminologie générique se cachent différentes maladies du sang. Voici lesquelles.

La leucémie est un cancer hématologique (cancer du sang) qui prend naissance dans les cellules souches sanguines (cellules souches lymphoïdes ou cellules souches myéloïdes). Ce cancer apparaît lorsque ces cellules subissent des changements qui les rendent anormales, on peut donc se demander quels sont, en cas de cancer du sang, les symptômes de la leucémie.

Le cancer du sang, appelé également leucémie, résulte d'une production excessive de globules blancs anormaux. Ils ne combattent alors plus les infections de manière efficace et peuvent interférer avec la production de plaquettes et de globules rouges, d'où des risques d'anémie et de troubles hémorragiques. Découvrez les signes qui doivent vous alerter avec le Pr Alain Delmer, chef de service hématologie au CHU de Reims.

L’analyse de plusieurs études démontre que les personnes ayant une concentration de sucre anormalement élevée dans le sang, ont plus de risque de développer un cancer.

Des chercheurs américains ont mis au point un nouveau test de dépistage de cancer, qui consiste à augmenter la température du plasma.

cancer gorge prise de sang hpv

Selon une étude publiée par le Centre international de recherche sur le cancer de l'OMS, repérer la présence de certains anticorps dans le sang pourrait permettre de déceler un cancer de l'oropharynx 12 ans avant qu'il ne se déclare.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X