insuffisance cardiaque

insuffisance cardiaque
L'insuffisance cardiaque désigne l'incapacité pour le cœur à assurer son rôle de pompe. Il ne parvient donc pas à propulser le sang dans l'ensemble de l'organisme. L'insuffisance cardiaque est la complication d'une autre pathologie qui touche le cœur.
Dossier Santé : insuffisance cardiaque

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : L'insuffisance cardiaque gauche et droite

L'insuffisance cardiaque gauche et droite

L'insuffisance cardiaque se caractérise par une déficience du muscle cardiaque qui ne parvient plus à restituer un flux sanguin suffisamment important pour satisfaire les besoins en oxygène de tous les organes du corps humain. Ce trouble cardiaque peut concerner le ventricule gauche, le ventricule droit, voire les deux.

Lire l'article
Dossier Santé : Insuffisance cardiaque : un symptôme de crise cardiaque ?

Insuffisance cardiaque : un symptôme de crise cardiaque ?

L'insuffisance cardiaque est une affection due à l'épuisement du muscle cardiaque. Le cœur n'est plus capable de fournir le débit sanguin nécessaire au bon fonctionnement des organes du corps. Cette affection se développe sur le long terme à la suite d'une pathologie congénitale ou non, d'un ou plusieurs accidents cardiaques comme l'infarctus du myocarde.

Lire l'article
Dossier Santé : Traiter l'insuffisance cardiaque pour éviter l'infarctus

Traiter l'insuffisance cardiaque pour éviter l'infarctus

L'insuffisance cardiaque est un trouble relativement sévère qui requiert la mise en place d'un traitement médical efficace afin de limiter les risques de complications. L'infarctus du myocarde en est l'une d'entre elles. Comment détecter cette pathologie cardiaque ? De quelle prise en charge bénéficie-t-elle ?

Lire l'article
Dossier Santé : Insuffisance cardiaque : une maladie cardiovasculaire grave ?

Insuffisance cardiaque : une maladie cardiovasculaire grave ?

L'insuffisance cardiaque est une maladie cardiovasculaire qui se caractérise par le pompage déficitaire du muscle cardiaque qui ne parvient alors plus à irriguer correctement l'ensemble des organes. A quoi est-elle due ? De quelle prise en charge fait-elle l'objet ?

Lire l'article
Publicité

Articles

Lorsque le cœur ne remplit plus correctement son rôle de pompe, on est en présence d’une insuffisance cardiaque. Celle-ci peut être globale ou ne concerner qu’une seule partie du cœur. On parle alors d’insuffisance cardiaque gauche ou droite.

Une arythmie cardiaque se traduit par des battements de cœur irréguliers et/ou un rythme cardiaque anormal. Il en existe différentes formes, dont la bradycardie. Selon sa cause, un traitement de l’arythmie cardiaque peut être nécessaire.

La plupart du temps, la toux est la manifestation d’une infection bénigne. Ce n’est en revanche pas le cas de la toux cardiaque, qui fait partie des symptômes d’insuffisance cardiaque courants : découvrez comment la reconnaître.

L’alimentation joue un rôle majeur dans le traitement de l’insuffisance cardiaque. En effet, en cas d’insuffisance cardiaque gauche, suivre un régime pauvre en sel est souvent indispensable. Découvrez l’essentiel sur le traitement de l’insuffisance cardiaque avec un régime pauvre en sel (ou désodé).

Arythmie, bradycardie, tachycardie, fibrillation auriculaire… Tous ces termes vous parlent mais vous semblent flous ? Découvrez les différences entre ces troubles cardiaques. Si vous souffrez de problèmes cardiovasculaires, sachez que la phytothérapie est un excellent traitement naturel contre l’arythmie cardiaque.

L'infarctus du myocarde, qui entraîne une crise cardiaque, est une atteinte extrêmement grave sur laquelle il faut pouvoir intervenir rapidement sous peine de décès. Mais il existe des symptômes de l'infarctus du myocarde qui font leur apparition bien avant et qui doivent alerter et permettre de réagir rapidement avant qu'il ne soit trop tard. Lesquels ? Combien de temps avant la survenue de la crise cardiaque proprement dite ? Réponses !

Les maladies cardiovasculaires sont extrêmement fréquentes en France et elles constituent la première cause de mortalité dans l'Hexagone (180 000 morts chaque année). Les maladies cardiovasculaires sont donc des pathologies à ne pas prendre à la légère ; mais quand faut-il consulter son médecin ? Quels sont les symptômes des maladies cardiovasculaires qui peuvent alerter ?

Les femmes sont de plus en plus souvent victimes de maladies cardiovasculaires, à tel point qu'aujourd'hui elles constituent la première cause de mortalité chez cette partie de la population (une femme sur trois décède d'une maladie cardiovasculaire). Mais les maladies cardiovasculaires des femmes sont-elles différentes de celles qui touchent les hommes, et si oui pourquoi ?

L'insuffisance cardiaque est un trouble relativement sévère qui requiert la mise en place d'un traitement médical efficace afin de limiter les risques de complications. L'infarctus du myocarde en est l'une d'entre elles. Comment détecter cette pathologie cardiaque ? De quelle prise en charge bénéficie-t-elle ?

L'insuffisance cardiaque se caractérise par une déficience du muscle cardiaque qui ne parvient plus à restituer un flux sanguin suffisamment important pour satisfaire les besoins en oxygène de tous les organes du corps humain. Ce trouble cardiaque peut concerner le ventricule gauche, le ventricule droit, voire les deux.

L’insuffisance cardiaque n’a pas d’âge : enfant, adolescent, adulte, personne âgée, tout le monde peut être touché. Elle apparaît à la suite d’une autre maladie cardiaque ou de plus en plus à cause d’une mauvaise hygiène de vie.

L'insuffisance cardiaque est une affection due à l'épuisement du muscle cardiaque. Le cœur n'est plus capable de fournir le débit sanguin nécessaire au bon fonctionnement des organes du corps. Cette affection se développe sur le long terme à la suite d'une pathologie congénitale ou non, d'un ou plusieurs accidents cardiaques comme l'infarctus du myocarde.

Le souffle au cœur est une anomalie cardiaque détectée par le médecin à l’aide d’un stéthoscope au cours de l’auscultation. En battant, le cœur émet un bruit particulier. Ce bruit résulte d’une altération de la circulation sanguine vers le cœur. Les conséquences de cette anomalie dépendent du type de souffle au cœur. Certains n’entraînent aucune complication tandis que d’autres sont un symptôme d’insuffisance cardiaque.

Vous vous sentez anormalement essoufflé pendant l’effort ? Vous pourriez être atteint d’insuffisance cardiaque congestive (ICC). Cette affection cardiaque survient lorsque le cœur ne parvient pas à pomper le sang correctement vers le reste de l’organisme. On parle alors de dysfonction systolique. L’insuffisance cardiaque congestive doit être prise en charge le plus tôt possible afin d’éviter les complications.

On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le cœur ne parvient plus à pomper suffisamment de sang pour alimenter l’ensemble de l’organisme (et donc apporter aux cellules l’oxygène dont elles ont besoin). On distingue les insuffisances cardiaques gauches et les insuffisances cardiaques droites. Mais quelle différence y a-t-il entre les unes et les autres ? L'insuffisance cardiaque à gauche ou à droite donne-t-elle les mêmes symptômes ?

L'insuffisance cardiaque est une maladie cardiovasculaire qui se caractérise par le pompage déficitaire du muscle cardiaque qui ne parvient alors plus à irriguer correctement l'ensemble des organes. A quoi est-elle due ? De quelle prise en charge fait-elle l'objet ?

De nombreux troubles sont susceptibles d’affecter le cœur. Tout le monde a pu entendre parler d’insuffisance ou d’arythmie cardiaque, mais sans vraiment savoir de quoi il s’agissait. Alors, insuffisance cardiaque et arythmie, est-ce la même chose ? Si ce n’est pas le cas, quelles sont les différences entre ces deux pathologies ?

Les maladies cardiovasculaires sont une des premières causes de mortalité en France. Mais si l'on entend quotidiennement parler de tachycardie ou de fibrillation, on ne sait pas réellement ce que recouvre le terme « arythmie cardiaque ». Existe-t-il par ailleurs un traitement naturel contre cette arythmie cardiaque ?

Les palpitations cardiaques sont souvent inquiétantes car il est anormal de sentir les battements de son cœur dans sa poitrine. Pourtant, il s’agit souvent d’une affection bénigne. Néanmoins, il ne faut pas les négliger car, en cas d’arythmie, les palpitations cardiaques peuvent constituer un symptôme, un signe d’appel.

L’arythmie cardiaque désigne un trouble du rythme cardiaque. Il peut s’agir soit d’un cœur dont les pulsations cardiaques sont trop rapides, on parle de tachycardie, soit d’un cœur dont la fréquence cardiaque est trop lente, on parle dans ce cas de bradycardie. Mais comment sait-on qu’un cœur bat trop vite ou trop lentement ? Il faut connaître, pour pouvoir poser le diagnostic d’arythmie, les chiffres de la fréquence cardiaque.

L’arythmie cardiaque est un trouble du cœur qui se traduit par une perturbation des battements cardiaques (bradycardie si le cœur bat trop lentement ou tachycardie s’il bat trop vite). Les arythmies cardiaques sont le plus souvent des affections bénignes mais lorsqu’elles sont plus graves un traitement s’avère nécessaire. Mais quelle est, en cas d’arythmie cardiaque, la cause principale et quelles solutions existent ?

arythmie

Troubles du rythme cardiaque, l'arythmie ne doit jamais être négligée. Dans les cas graves, elle est associée à un risque de mort subite. Essoufflements, vertiges, coeur qui s'emballe... Voici les signes qui doivent vous alerter.

C’est le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque : l’arythmie cardiaque est liée à la perte de synchronisation de la contraction des cellules de l’oreillette gauche. Le rythme cardiaque devient alors totalement anarchique et irrégulier : c’est la fibrillation auriculaire (FA)