hypertrophie de la prostate

hypertrophie de la prostate
L'hypertrophie de la prostate est une affection urinaire caractérisée par une augmentation de la taille de la prostate. Elle se manifeste surtout par des envies fréquentes d'uriner et des troubles pendant la miction. Le traitement est médical ou chirurgical selon les cas.
Dossier Santé : hypertrophie de la prostate

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : L'hypertrophie prostatique est-elle génétique ?

L'hypertrophie prostatique est-elle génétique ?

Chez l’homme, l’augmentation du volume de la prostate, aussi appelée hypertrophie prostatique, est fréquente puisqu’elle concerne 1 homme sur 2 après 60 ans.

Lire l'article
Dossier Santé : Hypertrophie de la prostate : le traitement chirurgical

Hypertrophie de la prostate : le traitement chirurgical

L’hypertrophie de la prostate est une affection très fréquente chez l’homme (50% des hommes de plus de 60 ans). Son traitement n’est pas systématique, il dépendra de l’importance de l’hypertrophie et des symptômes ressentis par le patient.

Lire l'article
Dossier Santé : Prostate : l'hypertrophie peut-elle se tranformer en cancer ?

Prostate : l'hypertrophie peut-elle se tranformer en cancer ?

L'hypertrophie de la prostate ou adénome de la prostate est un phénomène courant chez l'homme. Au-delà de 40 ans, la prostate augmente progressivement de volume. Cette augmentation peut devenir gênante lorsqu'elle obstrue le canal d'excrétion de l'urine : l'urètre. Ce phénomène naturel, bien qu'invalidant, est à différencier du cancer de la prostate avec lequel il est encore confondu.

Lire l'article
Dossier Santé : Ablation de la prostate et hypertrophie prostatique : la même chose ?

Ablation de la prostate et hypertrophie prostatique : la même chose ?

L’ablation de la prostate et l’hypertrophie prostatique sont deux choses distinctes. Bien que l’ablation de la prostate soit un des traitements de l'hypertrophie prostatique, elle n'est pas automatiquement appliquée.

Lire l'article
Publicité

Articles

L’adénome et l’hypertrophie bénigne de la prostate sont deux termes médicaux servant à désigner une seule et même affection qui se caractérise par une augmentation du volume de la glande prostatique.

L’hypertrophie de la prostate, appelée aussi adénome de la prostate, n’est pas systématiquement associée au cancer de la prostate. Cette hypertrophie est même relativement fréquente à partir de 60 ans. Qu’appelle-t-on hypertrophie de la prostate et quel est le volume normal de celle-ci ?

La prostate est une petite glande de l’appareil reproducteur masculin qui fabrique le liquide séminal, un des composants du sperme. Lorsque son volume augmente, on parle d’hypertrophie prostatique. Ce phénomène peut être un signe d’adénome ou de cancer de la prostate.

L’adénome prostatique, ou hypertrophie bénigne de la prostate, est une tumeur bénigne qui concerne la majorité des hommes après 50 ans. A quoi est-il dû ? De quel traitement médical fait-il l’objet ?

Les fuites urinaires chez l’homme sont plus rares que chez la femme. Lorsqu’elles surviennent, c’est souvent en relation avec une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP ou adénome prostatique) survenant avec l’âge ou avec une opération de la prostate. Chez l’homme jeune, d’autres causes existent.

Les troubles de la miction ne sont pas rares chez les hommes ayant dépassé la cinquantaine, et des fuites urinaires peuvent survenir pendant la nuit. Rassurez-vous de nombreuses solutions existent.

L'adénome de la prostate, ou hypertrophie bénigne de la prostate, correspond à une augmentation du volume prostatique. Touchant fréquemment les hommes à partir de 50 ans, cette affection est susceptible de générer des troubles de l'érection. Dans quels cas ?

Passé la cinquantaine, beaucoup d’hommes sont touchés par l’adénome prostatique. Cette hypertrophie bénigne de la prostate réduit le diamètre de l’urètre en appuyant dessus et gêne l’écoulement de l’urine. Il ne faut pas la confondre avec le cancer de la prostate ou adénocarcinome. Le curage ganglionnaire est une méthode diagnostique employée lorsqu’un cancer est avéré.

L’ablation de la prostate et l’hypertrophie prostatique sont deux choses distinctes. Bien que l’ablation de la prostate soit un des traitements de l'hypertrophie prostatique, elle n'est pas automatiquement appliquée.

L’hypertrophie de la prostate est une affection très fréquente chez l’homme (50% des hommes de plus de 60 ans). Son traitement n’est pas systématique, il dépendra de l’importance de l’hypertrophie et des symptômes ressentis par le patient.

Chez l’homme, l’augmentation du volume de la prostate, aussi appelée hypertrophie prostatique, est fréquente puisqu’elle concerne 1 homme sur 2 après 60 ans.

Avec l'âge, il n'est pas rare que le volume de la prostate augmente. On parle alors d'adénome de la prostate. Si cette hypertrophie touche une grande majorité des hommes après 50 ans, elle se manifeste à des degrés divers et nécessite une prise en charge adaptée.

Prostate

L'hypertrophie de la prostate ou adénome de la prostate est un phénomène courant chez l'homme. Au-delà de 40 ans, la prostate augmente progressivement de volume. Cette augmentation peut devenir gênante lorsqu'elle obstrue le canal d'excrétion de l'urine : l'urètre. Ce phénomène naturel, bien qu'invalidant, est à différencier du cancer de la prostate avec lequel il est encore confondu.

Prostate

L'hypertrophie de la prostate est un problème de santé qui touche nombre d'hommes en France. Si son nom peut faire peur, cette maladie est sans danger pour la prostate. Voici trois choses à savoir sur elle pour mieux la comprendre !

François Hollande confirme avoir été opéré d'une hypertrophie bénigne de la prostate en 2011. De quoi s'agit-il ? Quelles sont les conséquences de cette intervention ? Medisite vous explique.

éjaculation rétrograde

Hypertrophie bénigne, inflammation, cancer… Quand leur prostate est malade, beaucoup d'hommes sont inquiets pour leur vie sexuelle. Erection, plaisir pendant l'acte, désir... Le Pr Pascal Rischmann, urologue, fait le point sur les réels changements.

Beaucoup d'hommes tardent à consulter pour une hypertrophie bénigne de la prostate alors que des traitements efficaces existent. Le point avec le Pr Thierry Lebret, urologue à l'hôpital Foche à Suresnes. 

Votre médecin vient de vous annoncer une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). Pas de panique! Il s'agit d'une pathologie très fréquente chez l'homme de plus de 60 ans. Le point avec le Pr Thierry Lebret, urologue à l'hôpital Foch à Suresnes.

prostate

Le cancer de la prostate rend-il impuissant ou incontinent ? Est-il héréditaire, tous les hommes sont-ils tôt ou tard concernés ? Beaucoup d'idées reçues courent à son sujet. Medisite.fr fait le point !