fracture du fémur

fracture du fémur
La fracture du fémur, c'est-à-dire quand l'os de la cuisse se casse, peut concerner soit le col du fémur (la partie supérieure de l'os), soit plus rarement sa diaphyse (partie centrale). La fracture du fémur fait souvent suite à un traumatisme même si elle est parfois due à une pathologie qui va fragiliser l'os.
Dossier Santé : fracture du fémur

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Fracture du fémur : pourquoi les personnes âgées sont plus à risque ?

Fracture du fémur : pourquoi les personnes âgées sont plus à risque ?

Le fémur est l'os le plus long, le plus robuste et le plus gros du squelette humain. Si cet os détient tous ces superlatifs, c'est parce qu'il s'agit d'une pièce maîtresse de la structure osseuse du corps. Mais quand il se casse, les dégâts sont souvent importants. Alors pourquoi les personnes âgées sont-elles plus sujettes à la fracture du fémur ?

Lire l'article
Dossier Santé : Fracture du col du fémur : les signes cliniques

Fracture du col du fémur : les signes cliniques

Votre grand-mère a fait une banale chute de sa hauteur ? Elle ne peut plus se relever ? Les signes cliniques d'une fracture du col du fémur sont à rechercher en premier lieu, car c'est la complication la plus fréquente de la chute du sujet âgé.

Lire l'article
Dossier Santé : Col du fémur : c'est où ?

Col du fémur : c'est où ?

Lorsqu’une fracture du col du fémur est évoquée, la nouvelle est mauvaise tant pour la santé que pour ses conséquences sur l’autonomie d’une personne âgée. De plus en plus fréquente, une fracture du col du fémur s’opère et peut se guérir.

Lire l'article
Dossier Santé : Fracture du fémur : la rééducation chez les personnes âgées

Fracture du fémur : la rééducation chez les personnes âgées

La fracture du fémur survient souvent après une mauvaise chute. Elle peut concerner la partie centrale de l'os de la cuisse ou la partie supérieure, une sorte de boule qui s'articule avec l'os du bassin (col du fémur). Chez les personnes âgées, la fracture du fémur est particulièrement redoutée, car elle peut entraîner de graves complications. Le kinésithérapeute joue un rôle essentiel dans la rééducation.

Lire l'article
Publicité

Articles

La fracture du col du fémur est loin d’être anodine, notamment parce que son temps de consolidation est long. L’alitement prolongé peut entraîner des complications plus ou moins sévères, surtout chez les personnes âgées.  

On entend régulièrement parler de l'opération du col du fémur chez les personnes âgées suite à un accident redouté : la fracture du fémur. Mais à quoi est-elle liée et surtout, à partir de quel âge les risques deviennent-ils plus élevés ?

La fracture du col du fémur est une des complications majeures de l’ostéoporose dont souffrent de nombreuses femmes ménopausées. Le traitement de l’ostéoporose est donc un enjeu essentiel, d’autant qu’en cas de fracture du col du fémur, seul un tiers des personnes hospitalisées s’en sortent indemnes (un autre tiers reste hospitalisé au long cours tandis que le dernier tiers décède). Mais quelle est, en temps normal, la durée d’hospitalisation suite à une fracture du col du fémur ?

La fracture du col du fémur est la fracture fémorale la plus courante. Une opération du col du fémur est le seul traitement possible. Le plus souvent, chez les personnes âgées, l'opération proposée est la mise en place d'une prothèse. Mais qu'en est-il de l'ostéosynthèse par plaque ?

La diaphyse fémorale est la partie longue de l'os du fémur qui se trouve dans la cuisse. Les principales fractures fémorales se situent vers le col du fémur, la partie la plus fragile de l'os, vers le bassin. La fracture du fémur se situe rarement sur la diaphyse. Quel traitement envisager en cas de fémur cassé ?

Une fracture du fémur est extrêmement douloureuse. Le fémur étant un os très résistant, seul un choc violent peut provoquer une fracture. Le traitement de la fracture du col du fémur se décidera selon le type de fracture, sa localisation, l'âge du patient... Zoom sur la solution chirurgicale.

La fracture du fémur d’une personne âgée est fréquente suite à une chute. L’opération du col du fémur est, dans ce cas, systématiquement nécessaire pour pouvoir guérir. En revanche, en cas de fracture de la diaphyse fémorale (c’est-à-dire de la partie centrale de l’os), il est rare qu’une opération soit pratiquée. De fait, les temps de récupération et de consolidation diffèrent d’un cas à l’autre.

La pose d’une prothèse fémorale est désormais une opération de plus en plus courante puisque, chaque année, 150 0000 personnes sont concernées en France. Ces prothèses de hanche sont nécessaires en cas de fracture du fémur et notamment du col du fémur ou d’arthrose évoluée, et donc principalement chez les personnes âgées. Mais quand faut-il poser une prothèse de hanche ?

La fracture du col du fémur chez les personnes âgées est un accident fréquent (50 000 chaque année). En effet, d’une part les chutes qui en sont responsables sont plus fréquentes chez les seniors, d’autre part leurs os sont plus fragiles. Mais ces fractures du col du fémur sont-elles dangereuses ? Les personnes qui en sont victimes risquent-elles d’en mourir ? Voyons cela ensemble.

Bien que les fractures puissent survenir à n'importe quel âge, la fracture du col du fémur est particulièrement redoutée chez les personnes âgées. En effet, le col du fémur se fragilise avec l'âge et la fracture est fréquente en cas de chute. Mais les traitements favorisent de plus en plus la guérison.

Le fémur est l'os le plus important de la cuisse. La partie supérieure de l'os forme une capsule arrondie (le cotyle), qui s'emboîte dans une cavité, au niveau de l'os de la hanche. Cet assemblage forme l'articulation de la hanche, une articulation mobile, indispensable à la marche. Suite à un violent traumatisme (choc, chute), une fracture du fémur peut survenir. Chez les personnes âgées, la fracture du col du fémur est fréquente. Son traitement est chirurgical. Comment se déroule l'opération du col du fémur ?  

La fracture du fémur survient souvent après une mauvaise chute. Elle peut concerner la partie centrale de l'os de la cuisse ou la partie supérieure, une sorte de boule qui s'articule avec l'os du bassin (col du fémur). Chez les personnes âgées, la fracture du fémur est particulièrement redoutée, car elle peut entraîner de graves complications. Le kinésithérapeute joue un rôle essentiel dans la rééducation.

La fracture du fémur est une fracture courante, notamment chez les personnes âgées. En effet, avec l’âge, les os se fragilisent et une simple chute peut entraîner une fracture et plus particulièrement une fracture du col du fémur. Dans certains cas, il est également possible que l’os se brise spontanément, sans chute associée. De nos jours, la chirurgie a fait bien des progrès pour soulager les patients.

La fracture du col du fémur peut survenir à tout âge, mais elle reste beaucoup plus fréquente chez les sujets âgés, dont les os ne sont plus aussi forts et résistants. La zone du col du fémur est une zone qui se fragilise avec l’âge, notamment chez les sujets atteints d’ostéoporose. Cette fracture nécessite une opération suivie d’une période de rééducation. L’enclouage du fémur fait partie des options chirurgicales pour la fracture du fémur.

Lorsqu’une fracture du col du fémur est évoquée, la nouvelle est mauvaise tant pour la santé que pour ses conséquences sur l’autonomie d’une personne âgée. De plus en plus fréquente, une fracture du col du fémur s’opère et peut se guérir.

Chaque année, près de 50 000 personnes sont victimes d’une fracture du col du fémur en France. Il s’agit d’un des accidents les plus fréquents chez les personnes âgées. Le seul traitement proposé en cas de fracture du fémur est chirurgical. Il existe cependant plusieurs techniques. Le choix dépend de la zone fracturée, de la gravité des lésions, de l’âge et de l’état de santé du patient.

L’os de la cuisse, le fémur, est l’os le plus long et le plus gros du corps humain. Comme tous les os, il est constitué de plusieurs parties. Col du fémur, diaphyse, épiphyse : tous ces termes sont présents dans le langage des médecins en cas de fracture fémorale. Analysons d’un peu plus près l’anatomie du fémur, en particulier la diaphyse fémorale.

Le fémur est l'os le plus long, le plus robuste et le plus gros du squelette humain. Si cet os détient tous ces superlatifs, c'est parce qu'il s'agit d'une pièce maîtresse de la structure osseuse du corps. Mais quand il se casse, les dégâts sont souvent importants. Alors pourquoi les personnes âgées sont-elles plus sujettes à la fracture du fémur ?

La fracture du col du fémur fait partie des plus fréquentes chez les personnes âgées dont les structures osseuses peuvent être fragilisées par l'ostéoporose. Dans la majorité des cas, le traitement chirurgical est privilégié pour ce type de fractures. Mais quelles sont les suites postopératoires ? Comment se déroule la rééducation ?

Votre grand-mère a fait une banale chute de sa hauteur ? Elle ne peut plus se relever ? Les signes cliniques d'une fracture du col du fémur sont à rechercher en premier lieu, car c'est la complication la plus fréquente de la chute du sujet âgé.

Des chercheurs américains mettent en garde contre un risque de fracture "atypique" du fémur lié à la prise de certains médicaments contre l'ostéoporose.

Une étude menée par un organisme affilié au ministère de la Santé montre l'importance des risqe de décès un an après une fracture du col de fémur et souligne que l'âge et l'état de santé préalable sont déterminants chez les patients.

Situé entre la tête fémorale et la partie verticale du fémur, le col du fémur est l'une des structures osseuses les plus fragiles du squelette humain. Cette fragilité augmentant d'autant plus avec l'âge, les fractures du col du fémur sont relativement fréquentes chez les personnes âgées. De quelle prise en charge bénéficient-elles ? Le point dans cet article.