conjonctivite allergique

conjonctivite allergique
La conjonctivite allergique est une réaction allergique fréquente. Il s'agit de l'inflammation de la conjonctive, une membrane qui tapisse la partie interne des paupières. La conjonctivite allergique peut être due à de nombreux allergènes tels que le pollen, les poils d'animaux ou encore les acariens.
Dossier Santé : conjonctivite allergique

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Conjonctivite allergique : la durée de la contagion

Conjonctivite allergique : la durée de la contagion

La conjonctivite allergique est causée par un allergène qui va créer une réaction au niveau des yeux. Bien que l'inflammation et la rougeur soient souvent importantes, la conjonctivite allergique n'est pas contagieuse.

Lire l'article
Dossier Santé : Conjonctivite allergique : contagieuse ou pas ?

Conjonctivite allergique : contagieuse ou pas ?

Comme son nom l’indique, la conjonctivite allergique est une inflammation (-ite) de la conjonctive (membrane muqueuse qui tapisse l’œil) ayant une origine allergique. Néanmoins il existe d’autres conjonctivites qui peuvent être dues à des infections bactériennes ou virales.

Lire l'article
Dossier Santé : Les collyres contre la conjonctivite allergique

Les collyres contre la conjonctivite allergique

La consultation d’un ophtalmologiste est indispensable pour déterminer qu'il s’agit vraiment d'une conjonctivite allergique et qu'il n'y a pas de surinfection. Vous devez le consulter si les symptômes persistent plus d'une semaine ou s'ils évoluent avec une gêne permanente, une douleur, une baisse de l'acuité visuelle.

Lire l'article
Dossier Santé : Poussière : une cause de conjonctivite allergique

Poussière : une cause de conjonctivite allergique

Yeux rouges, qui piquent, qui coulent, qui gonflent : la conjonctivite allergique se rencontre toute l'année avec un pic pendant la période de pollinisation. D'autres allergènes que les pollens provoquent ces mêmes symptômes. La poussière peut-elle provoquer une conjonctivite allergique ?

Lire l'article
Publicité

Articles

La suspicion d’une conjonctivite doit conduire à une consultation chez un ophtalmologiste afin de réduire le temps de guérison. Cela permet de diagnostiquer plus précisément si l’on est en présence d’une conjonctivite virale, d’une conjonctivite bactérienne ou d’une conjonctivite allergique.

Des yeux qui coulent peuvent être le signe d’une conjonctivite allergique. Il n’y a pas vraiment de risques de contagion pour cette conjonctivite, contrairement aux conjonctivites virales ou bactériennes, très contagieuses. Son traitement diffère également de celui des conjonctivites infectieuses. 

La conjonctivite est le terme générique servant à désigner une inflammation de la conjonctive, une membrane oculaire très importante. Mais il faut savoir que les origines de ce trouble sont multiples et variées.

Il existe plusieurs causes de conjonctivite. Lorsqu’elle est provoquée par une allergie, on parle de conjonctivite allergique. Souvent associée au rhume des foins, la conjonctivite allergique se caractérise surtout par des yeux rouges et larmoyants. Découvrez les mécanismes qui se cachent derrière ces réactions.

La conjonctivite de l’enfant est une inflammation de la conjonctive, petite membrane recouvrant l’œil. La conjonctivite allergique chez l’enfant, bien que bénigne, peut donner des symptômes impressionnants. Les conjonctivites allergiques sont très répandues chez les enfants. Précisions sur cette affection particulière.

Une conjonctivite virale est causée par un virus et est particulièrement contagieuse. La durée de la contagion va dépendre des conditions dans lesquelles évolue ce virus.

La conjonctivite allergique est causée par un allergène qui va créer une réaction au niveau des yeux. Bien que l'inflammation et la rougeur soient souvent importantes, la conjonctivite allergique n'est pas contagieuse.

Comme son nom l’indique, la conjonctivite allergique est une inflammation (-ite) de la conjonctive (membrane muqueuse qui tapisse l’œil) ayant une origine allergique. Néanmoins il existe d’autres conjonctivites qui peuvent être dues à des infections bactériennes ou virales.

La conjonctivite correspond à une inflammation de la conjonctive, la fine membrane qui recouvre l’intérieur de la paupière. On distingue plusieurs formes, notamment la conjonctivite allergique et virale. Leur principale différence réside dans la cause responsable de l’inflammation.

Yeux rouges, picotements, gonflement des paupières, larmoiements… La conjonctivite correspond à l’inflammation de la membrane qui tapisse l’intérieur de la paupière, la conjonctive. Cette affection oculaire peut avoir une origine virale, bactérienne ou allergique. La conjonctivite allergique est plus longue à traiter que les autres formes, qui évoluent généralement vers la guérison entre 7 et 15 jours. Pour cause, il est nécessaire d’identifier préalablement l’allergène responsable des symptômes avant de proposer un traitement.

La consultation d’un ophtalmologiste est indispensable pour déterminer qu'il s’agit vraiment d'une conjonctivite allergique et qu'il n'y a pas de surinfection. Vous devez le consulter si les symptômes persistent plus d'une semaine ou s'ils évoluent avec une gêne permanente, une douleur, une baisse de l'acuité visuelle.

La conjonctivite allergique est due à l’inflammation de la conjonctive d’origine allergique. Elle peut être accompagnée ou non d’une inflammation des voies respiratoires supérieures. Elle est due à la présence de plusieurs facteurs comme la pollution, les acariens, le pollen, les poils ou plumes d’animaux, les agents irritants comme les solvants, le maquillage. Elle touche les deux yeux et s’accompagne d'une rougeur avec irritations, démangeaisons, picotements et larmoiements et peut être accompagnée d'une gêne, d'une sensation de corps étranger, voire d'une douleur. La conjonctivite allergique est généralement de courte durée, car le traitement est généralement efficace et se déroule en quatre étapes.

yeuxp

Virale, bactérienne, allergique... La conjonctivite est une réaction inflammatoire de la conjonctive, la membrane qui recouvre l’œil et l’intérieur des paupières. Bénigne, cette affection peut être très contagieuse. Les solutions pour vite l’enrayer !