Cirrhose

Cirrhose
La cirrhose est une maladie du foie généralement provoquée par une consommation excessive d'alcool ou un virus. Elle doit être prise en charge le plus rapidement possible pour éviter la transplantation hépatique. Douleurs, saignements, hypertension portale : notre dossier vous révèle tout ce que vous devez savoir sur les cirrhoses.
Dossier Santé : Cirrhose

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Cirrhose du foie : les traitements

Cirrhose du foie : les traitements

Si la cirrhose hépatique ne se guérit pas, il existe des traitements permettant de prendre en charge ses symptômes (varices oesophagiennes, ventre gonflé, cancer…). Le point en détails avec le Pr Didier Mennecier, hépato-gastroentérologue.

Lire l'article
Dossier Santé : Cirrhose du foie : les 7 symptômes d'alerte

Cirrhose du foie : les 7 symptômes d'alerte

Environ 9000 personnes meurent d'une cirrhose hépatique chaque année en France. Plus fréquente à 55 ans, cette maladie destructrice est visible pour le patient quand elle est déjà à un stade avancé. Voici les signes qui peuvent alerter plus tôt.

Lire l'article
Dossier Santé : Cirrhose : un symptôme du cancer du foie ?

Cirrhose : un symptôme du cancer du foie ?

La cirrhose du foie est une pathologie qui se traduit par la destruction des cellules hépatiques. Lorsque le foie est frappé par cette maladie, il n’est plus en mesure de remplir ses fonctions, pourtant essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. Mais la cirrhose peut-elle être le signe d’une maladie plus grave ? Quels sont les symptômes d’un cancer du foie ? Et si la cirrhose était un symptôme du cancer du foie ?

Lire l'article
Dossier Santé : Cirrhose : 1 verre par jour suffirait à augmenter le risque

Cirrhose : 1 verre par jour suffirait à augmenter le risque

Contrairement à ce que l’on pense, la consommation excessive d’alcool ne serait pas la seule responsable d’une cirrhose du foie. Un verre tous les jours suffirait.

Lire l'article
Publicité

Articles

Fabrication de la bile, filtrage du sang, élimination des toxines... Le foie est un organe vital dont il faut prendre soin notamment en limitant certaines boissons qui peuvent favoriser le développement de maladie qui peuvent dégénérer en cancer. Voici les 2 principaux types de boissons à limiter.

Des chercheurs de l'université de Zurich viennent de faire une découverte majeure sur la façon dont un cancer du foie se développe dans l'organe. Explications.

Dans le cas du cancer du foie, l’espérance de vie dépend beaucoup du type de cancer (primitif ou métastase) et du stade auquel il est diagnostiqué. Pour éviter un cancer du foie en phase terminale, il est important de prendre en charge toute affection hépatique, comme la cirrhose ou l’hépatite C.

Le cancer du foie est un cancer essentiellement masculin. Il est favorisé par l'alcoolisme, la cirrhose et les hépatites B et C. On distingue deux types de cancers du foie. Le cancer primitif, le plus souvent un hépatocarcinome, et le cancer secondaire ou métastatique. Quels sont les symptômes du cancer du foie et qu'est-ce que l'ascite ?

Les symptômes du cancer du foie sont difficiles à reconnaître. C’est souvent une douleur située du côté droit de l’abdomen qui amène le patient à consulter son médecin. Dans environ 90 % des cas, le cancer hépatique est la conséquence d’une cirrhose du foie en phase terminale.

Si vous vous demandez s’il existe un lien entre le ventre gonflé et la cirrhose du foie, la réponse est oui. Mais pas toujours. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la cirrhose du foie et ses complications.

En France, environ 5 000 nouveaux cas de cancer du foie primitifs sont diagnostiqués chaque année. Cette forme de cancer peut être provoquée par une hépatite, une cirrhose associée à une consommation excessive d’alcool, une substance toxique ou une maladie héréditaire (hémochromatose héréditaire). Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le taux d’AFP, un marqueur tumoral mesuré lorsque les premiers symptômes du cancer du foie apparaissent.

Chaque année, près de 700 000 nouveaux cas de cirrhose du foie sont diagnostiqués en France. Dans la grande majorité des cas, ce trouble hépatique est provoqué par l’alcool. Chez certains patients, la maladie est causée par une surconsommation de sucre. On parle alors de cirrhose NASH.

Alcool, graisses, sucres… Eviter certains aliments ou boissons permet-il de minimiser les risques de cancer du foie ? Quels sont les principaux facteurs de risque de cette maladie ? Décryptage, avec les explications du docteur Philippe Godeberge, gastro-entérologue et hépatologue.

Les sodas sont des boissons très sucrées connues pour favoriser diverses pathologies graves, telles que les infarctus du myocarde ou des troubles respiratoires, notamment l’asthme. Mais les sodas peuvent-ils également être responsables de maladies du foie, voire d’un cancer du foie ?

Le desmodium est une plante qui est connue pour son action bienfaitrice au niveau hépatique (foie). En effet, on sait qu’il assure la protection des cellules hépatiques (hépatocytes). Mais peut-il constituer un traitement du cancer du foie ? Dans quel cadre et comment l’utiliser ? Découvrez les réponses dans cet article.

Le saignement du nez est un symptôme fréquent qui est considéré comme un trouble bénin chez certains et comme une affection grave chez d'autres, Mais qu'en est-il au juste ? Les hémorragies nasales doivent-elles être prises au sérieux ? Peuvent-elles être un signe d'alerte d'un éventuel cancer ?

On compte environ 7000 nouveaux cas de carcinomes hépatocellulaires (cas le plus fréquent de cancer du foie) chaque année en France. Découvrez les mauvaises habitudes qui favorisent son apparition, avec le Dr Nicolas Veyrie, chirurgien général et digestif au Centre Médico-chirurgical Multidisciplinaire de Paris.

La cirrhose biliaire primitive, parfois appelée cholangite biliaire primitive, est une maladie qui affecte le foie et les canaux biliaires. Elle touche surtout les femmes de plus de 40 ans et évolue en plusieurs stades. Afin d'éviter les complications telles que des hémorragies digestives, la cirrhose biliaire primitive doit être détectée et prise en charge le plus tôt possible.

Le foie sert notamment à nettoyer notre organisme des toxines accumulées. Si son fonctionnement est altéré de nombreuses maladies peuvent s'installer. Cirrhose, hépatite, cancer...Voici la liste des pathologies qui peuvent se cacher derrière un foie malade avec le professeur Patrick Marcellin, hépatologue.

Le cancer du foie affecte quatre fois plus les hommes que les femmes. Souvent associé à l’alcool, il résulte généralement d’une cirrhose ou d’une hépatite mal traitée. Chez la plupart des patients, la partie du foie malade doit être retirée. Cette ablation chirurgicale est suivie d’une chimiothérapie. Le desmodium est une plante aux nombreuses propriétés recommandée dans la prise en charge du cancer du foie. Bien qu’elle puisse provoquer de légers effets secondaires, ses bénéfices sont largement supérieurs aux risques.

L’hépatocarcinome représente le cancer du foie le plus fréquemment diagnostiqué. Egalement appelée carcinome hépato-cellulaire, cette pathologie cancéreuse résulte du développement anormal des cellules malignes au sein de l’organe hépatique. A quoi est-il dû ? Comment est-il traité ?

Un mécanisme biologique inhabituel peut être à l’origine d’une cirrhose non alcoolique, une maladie du foie au cours de laquelle cet organe se charge anormalement en acides gras.

La fibrose hépatique est une maladie grave du foie qui évolue en plusieurs stades. Au stade le plus avancé, stade F4, c’est la cirrhose.

Les maladies dégénératives et notamment les cancers doivent faire l'objet d'un suivi médical et d'un traitement médicamenteux spécifique. Néanmoins, dans les crises et le cancer du foie, la plante qu'est le desmodium semble être d'une utilité particulière. Alors, desmodium et cancer font-ils vraiment bon ménage ?

Pour une grande majorité de la population, la cirrhose est inévitablement liée à la consommation d'alcool. À tort, puisqu'elle peut également trouver son origine dans certaines pathologies médicales. Quelles sont-elles et comment agir en cas de suspicion de cirrhose hépatique ?

La cirrhose alcoolique est une pathologie du foie chronique qui doit être prise en charge rapidement. Il est donc important de savoir identifier les premiers symptômes de la cirrhose pour agir en conséquence.

La cirrhose du foie est une pathologie grave très souvent due à une consommation excessive d’alcool. Néanmoins, il existe également des cirrhoses d’origine virale ou médicamenteuse. Mais quels sont les symptômes de la cirrhose hépatique et est-ce qu’en cas de cirrhose du foie le ventre gonflé est un signe de gravité ? Par ailleurs, par quoi se traduit une cirrhose du foie en phase terminale ?

Les cancers du foie qui ne cessent de progresser arrivent finalement en phase terminale. A ce stade, le patient est extrêmement affaibli et il ne peut plus vivre normalement puisque le foie est un organe vital qui doit impérativement fonctionner correctement. Mais quels sont les symptômes d’un cancer du foie en phase terminale ? Et quelles sont les chances de survie ?

Différentes causes peuvent être à l'origine de l'affection chronique qu'est la cirrhose du foie. Quelles sont-elles et comment se servir de l'alimentation comme traitement de la cirrhose ?

La cirrhose biliaire primitive (CBP) ou cholangite biliaire primitive est souvent appelée cirrhose, mais n’en est pas une. Pour pouvoir la distinguer de la « vraie » cirrhose hépatique et pouvoir la traiter, le médecin va prescrire un examen spécifique.

Des chercheurs américains mettent en garde contre le risque d'apparition de tumeurs cancéreuses du foie après avoir attrapé un virus bien connu.

La cirrhose biliaire primitive est une pathologie hépatique (c'est-à-dire qui touche le foie) chronique rare. Les femmes d’environ 50 ans sont les plus touchées par cette maladie auto-immune qui entraîne une inflammation et des lésions des voies biliaires et hépatiques, ce qui empêche l’écoulement normal de la bile. Pour bien cerner la cirrhose biliaire primitive, comprendre les anticorps est essentiel. 

Principalement occasionnée par une consommation excessive d'alcool, la cirrhose est une pathologie hépatique grave et évolutive qui altère irrémédiablement le foie. Mais comment reconnaître les premiers symptômes ?

Chaque année, 15 000 nouveaux cas de cirrhose sont diagnostiqués en France. Cette maladie chronique du foie est souvent associée à l’alcool. Existe-t-il d’autres causes responsables de la cirrhose ? Quels sont les traitements proposés ?

Pages