Comprendre le cancer

Comprendre le cancer
Un cancer est une tumeur maligne qui peut siéger aux dépens d'un organe (cerveau, poumon, sein, rein, pancréas, testicules, ovaires...) ou d'une autre partie du corps (sang, os, peau). La chirurgie (ablation de la tumeur), la chimiothérapie et la radiothérapie sont les trois principaux traitements proposés.
Dossier Santé : Comprendre le cancer

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Comment guérir le cancer autrement

Comment guérir le cancer autrement

Dans un livre publié par les éditions Alpen, le Dr Frank Oehlenschläger propose de donner à chaque patient la possibilité de choisir comment il veut guérir du cancer. Mais pas que... 

Lire l'article
Dossier Santé : Immunothérapie : un traitement du cancer

Immunothérapie : un traitement du cancer

Les traitements du cancer les plus communément employés sont la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie et, de plus en plus souvent, l’immunothérapie. Mais qu’est-ce au juste que l’immunothérapie ? Quel est son principe ? Quels cancers réagissent le mieux à ce type de traitement ?

Lire l'article
Dossier Santé : Les 5 cancers les plus foudroyants

Les 5 cancers les plus foudroyants

Si certaines tumeurs mettent du temps à se développer, d'autres ont une progression fulgurante. Cela arrive surtout dans certains cas de cancers, et notamment chez les personnes jeunes. Découverte avec le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages santé ainsi que le Pr Pascal Hammel, gastro-entérologue spécialisé en cancérologie digestive.

Lire l'article
Dossier Santé : Françoise Hardy évoque son combat contre le cancer

Françoise Hardy évoque son combat contre le cancer

La chanteuse française Françoise Hardy lors des funérailles du compositeur-interprète Alain Bashung, le 20 mars 2009, à Paris

Lire l'article
Publicité

Articles

Le cancer du poumon est un cancer qui survient tardivement, en moyenne à l’âge de 66 ans. Il est très souvent évitable, près de 80 % des cas étant imputés au tabac. Le taux de survie dépend de plusieurs facteurs, notamment du stade auquel est détectée la tumeur.

Hépatite, cirrhose, cancer du foie… Organe vital qui remplit plusieurs fonctions dans l’organisme, le foie est aussi indispensable que fragile. Apprenez à écouter ses plaintes lorsqu’il vous parle, afin de consulter au plus vite votre médecin traitant ou un hépatologue.

Bronchite, pneumonie, pneumothorax, cancer du poumon… Une toux persistante et des douleurs thoraciques peuvent cacher une infection ou, dans les cas les plus graves, une tumeur maligne. Il arrive parfois que les pneumonies à répétition soient associées à un cancer des poumons.

Les difficultés à respirer, la toux persistante et les douleurs thoraciques figurent parmi les principaux symptômes du cancer du poumon. Il arrive que ces troubles soient précédés d’autres symptômes, en particulier en cas de métastase pulmonaire.

Une toux persistante peut être due à un rhume mal soigné ou à une bronchite. Elle cache parfois une maladie grave, comme une mucoviscidose ou un cancer des poumons. Avant de se lancer dans toutes sortes d’hypothèses, mieux vaut consulter un pneumologue ou son médecin traitant.

Fatigue physique et mentale, teint pâle, vertiges… La carence en globules rouges, appelée anémie, se manifeste par plusieurs symptômes. Du manque de fer à l’hypothyroïdie, en passant par la cirrhose, ses causes sont nombreuses. Chez certains patients, il existe un lien entre anémie et cancer. Découvrez comment les tumeurs malignes peuvent affecter les globules rouges.

Le cancer de la gorge fait partie des cancers des voies aérodigestives. Il est principalement causé par le tabagisme ou une consommation excessive d’alcool. Mais avoir un ganglion à la gorge est-il l’un des signes du cancer de la gorge ?

Détecter rapidement un cancer de la peau est essentiel pour que le traitement soit efficace. Encore faut-il connaître quelles en sont les caractéristiques. En effet, toutes les taches sur la peau ne sont pas forcément les signes d’un cancer. Focus sur les éléments qui peuvent faire évoquer un cancer cutané.

Le ginkgo biloba est une plante intéressante à plusieurs titres. On connaît ses propriétés pour réduire le stress et favoriser la circulation sanguine au niveau du cerveau (utile pour la mémoire et contre les troubles liés à l’âge). Pour autant, peut-on utiliser le ginkgo biloba contre le cancer ?

Le cancer est une maladie qui est généralement combattue à l’aide de trois grands types de traitement : la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie. Il est toutefois possible d’associer ces approches entre elles et notamment de combiner les deux premières. On parle alors de chimioradiothérapie.

Le PET scan est un acte d’imagerie utilisé en cancérologie. Mieux comprendre comment se passe un scanner permet aux malades et à leurs proches d’être rassurés lors d’un examen diagnostic d’un cancer.

Un rapport de l'American Society for Clinical Oncology aux Etats-Unis avertit sur le lien entre la consommation d'alcool, même en faible quantité, et l'augmentation du risque de 7 cancers.

Des chercheurs de l'Université d'Oxford ont découvert qu'un faible niveau de testostérone chez l'homme était associé à un moindre risque de cancer de la prostate.

Une nouvelle étude publiée dans le Journal of the National Cancer Institute démontre que l'eau potable contaminée par l’arsenic pourrait provoquer le développement de plusieurs cancers, jusqu'à 40 ans après l’arrêt de l’exposition à la substance chimique.

La mammographie est un examen d’imagerie indispensable pour dépister un cancer du sein ou pour confirmer un diagnostic. Voici quel est le prix d’une mammographie et les conditions de prise en charge.

En cas de cancer de la thyroïde, il est bien souvent indispensable de procéder à une ablation complète de la glande. Mais quels symptômes de la thyroïde doivent mener à cette opération radicale ? La présence d’un goitre thyroïdien entraîne-t-elle automatiquement une thyroïdectomie ? Est-il possible de vivre normalement sans thyroïde ?

Le cancer de l’œsophage touche 5 000 personnes chaque année en France. C’est un des cancers qui a le plus mauvais pronostic, d’où l’importance de savoir rapidement le détecter. En effet, certains symptômes peuvent être alarmants et doivent amener à consulter un médecin sans tarder. Alors, une gêne dans la gorge peut-elle faire partie de ces signes inquiétants ?

L’hormonothérapie est une approche thérapeutique utilisée pour lutter contre les cancers hormonodépendants. Cette technique de traitement du cancer est très efficace contre un certain nombre de tumeurs. Focus sur cette méthode.

Le cancer des glandes surrénales est un cancer relativement rare. Mais comment le détecter ? Quels sont ses symptômes ?  Est-ce qu’une douleur au rein droit peut, par exemple, être révélatrice d’un cancer surrénalien ?

Parmi les principaux modes de traitement du cancer, un des plus innovants et des plus efficaces est l’immunothérapie. Mais comment fonctionne cette approche thérapeutique ? Quels sont ses principes et les résultats qu’on peut en attendre ?

De très nombreuses personnes souffrent d’une affection de la glande thyroïde, et plus précisément d’une hypothyroïdie. L’hypothyroïdie et ses symptômes sont aujourd’hui bien connus, mais doit-on redouter un cancer de la thyroïde lorsqu’on est touché par cette pathologie ?

Le sarcome de Kaposi est un cancer lié à une infection par le virus herpès de type 8 (HHV-8). Il s’agit d’un cancer rare qui se développe essentiellement au niveau de la peau, même s’il peut toucher d’autres régions du corps telles que les ganglions lymphatiques ou certaines muqueuses. Le sarcome de Kaposi n’est donc pas un ostéosarcome (qui touche les os).

Le lymphome est un cancer des ganglions lymphatiques. Certains de ces cancers ganglionnaires sont d’évolution progressive, tandis que d’autres sont particulièrement agressifs. Focus sur ces lymphomes.

On parle d’adénopathie lorsqu’on observe l’augmentation du volume d’un ou de plusieurs ganglions. Toutes les adénopathies ne traduisent pas un cancer, mais si elles possèdent certaines caractéristiques, il peut bel et bien s’agir d’une tumeur. On parle également d’adénocarcinome pour désigner un cancer d’une glande ou de certaines muqueuses.

Que le cancer soit foudroyant ou généralisé, le pronostic vital est souvent engagé. Mais quelle est la différence entre un cancer foudroyant et un cancer généralisé ?

Le cancer des ovaires est peu fréquent, il touche environ 5 000 femmes chaque année. L'ovaire est une glande féminine qui sécrète des hormones (œstrogène et progestérone) jusqu'à la ménopause. Quels sont les symptômes du cancer des ovaires et comment se passe son dépistage ?

Le péritoine est une fine membrane qui recouvre les organes de l'abdomen. Il permet de faciliter le glissement des organes entre eux principalement au moment de la digestion. Lorsque des cellules cancéreuses se développent sur cette membrane, on parle de cancer du péritoine ou de carcinose péritonéale.

Selon l'Institut national du cancer, le cancer de l'estomac touche chaque année près de 7 000 personnes avec une prédominance masculine. Quels sont les symptômes de ce cancer et les traitements possibles ?

L'ulcère de l'estomac ou ulcère gastrique correspond à une érosion de la muqueuse de l'estomac. Y a-t-il un lien entre ulcère gastrique et cancer de l'estomac ?

Beaucoup moins fréquent que le carcinome, le mélanome reste un cancer de la peau particulièrement redoutable lorsqu'il n'est pas détecté précocement. Comment le reconnaître ?

Pages