calcul rénal

calcul rénal
Un calcul rénal, parfois appelé lithiase rénale, désigne la formation d'un cristal solide à l'intérieur du rein. Il se manifeste surtout par une vive douleur. Il obstrue l'appareil urinaire et peut entraîner plusieurs complications, notamment des coliques néphrétiques.
Dossier Santé : calcul rénal

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Calcul rénal : lié à l'alimentation ?

Calcul rénal : lié à l'alimentation ?

S'il est très douloureux, le calcul rénal ou "pierre aux reins" peut également entraîner des complications lorsqu'il n'est pas pris en charge. Il est donc préférable de prévenir cette lithiase urinaire, en optant notamment pour une alimentation anti-calcul rénal.

Lire l'article
Dossier Santé : Calcul rénal : le calcul de l'acide urique

Calcul rénal : le calcul de l'acide urique

Un calcul rénal est dû à la formation d'un petit caillou, d'une concrétion liée à l'agglomération de substances minérales présentes dans l'organisme. Les calculs les plus fréquents sont formés d'oxalate de calcium. Les calculs d'acide urique surviennent généralement chez les personnes obèses, diabétiques, qui présentent des urines acides (c'est-à-dire dont le pH est inférieur à 7). Les calculs d'acide urique ont la particularité de grossir rapidement et provoquent des crises de coliques néphrétiques. Comment traite-t-on les calculs d'acide urique ?

Lire l'article
Dossier Santé : Coliques néphrétiques : éliminer un calcul rénal

Coliques néphrétiques : éliminer un calcul rénal

Un calcul rénal est un amas de sels minéraux qui se sont cristallisés et forment une masse solide (généralement de quelques millimètres). Cette masse reste bloquée au niveau du rein et provoque des douleurs aigües, difficilement supportables. Ce sont ce que l'on appelle des coliques néphrétiques. Grâce à des traitements efficaces, il est parfaitement possible d'éliminer un calcul rénal.

Lire l'article
Dossier Santé : Calcul rénal : les solutions naturelles

Calcul rénal : les solutions naturelles

Un calcul rénal peut varier de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre et engendrer alors d'importants désagréments. Dès les premiers signes du calcul rénal, il est donc conseillé de commencer un traitement traditionnel ou naturel.

Lire l'article
Publicité

Articles

Les calculs rénaux, qui sont une accumulation de matière dure (calcium, acide urique, etc.), se forment dans les reins. En cas de calcul rénal, des symptômes ne sont pas toujours présents. Néanmoins, lorsqu’on se sait sujet aux calculs, il est essentiel de surveiller son alimentation, certains aliments étant à éviter.

Dans le langage courant, l’expression « avoir mal aux reins » est principalement usitée pour qualifier une douleur située dans le bas du dos. Mais il arrive parfois que les reins soient réellement le siège d’une vive douleur.

Les coliques néphrétiques sont des affections extrêmement douloureuses qui sont dues à la présence de calculs au niveau des reins. Elles nécessitent une prise en charge médicale et ont malheureusement tendance à fréquemment récidiver. Existe-t-il un moyen de lutter contre les coliques néphrétiques avec un régime alimentaire adapté ? Les bananes peuvent-elles participer à prévenir cette affection ?

La colique néphrétique est due à un obstacle de type lithiase qui, en bloquant ou créant une inflammation des voies urinaires, provoque un mal de dos insupportable. Qu’est-ce qu’une colique néphrétique et comment la reconnaître ? Explications.

Extrêmement douloureuses, les coliques néphrétiques sont une pathologie que l'on a tout intérêt à prévenir pour ne pas souffrir de nouveau. Adopter un régime anti-colique néphrétique est alors une solution simple et plutôt efficace.

La colique néphrétique est une affection urinaire caractérisée par une douleur brutale et intense, souvent décrite comme un coup de poignard dans le bas du dos. Dans la plupart des cas, la douleur est causée par un calcul rénal logé qui bloque le passage des urines. La lithotritie extracorporelle est un des traitements proposés pour pulvériser le calcul responsable de la colique néphrétique.

Dans environ huit cas sur dix, la colique néphrétique est provoquée par la présence d'un calcul au niveau de l'uretère. Redoutée en raison de la douleur intense qu'elle provoque, cette affection urinaire nécessite une prise en charge rapide. L'endoscopie, un des traitements de référence de la colique néphrétique, vise à remonter l'uretère pour retirer le calcul.

Si les coliques néphrétiques sont connues pour être très douloureuses, de nombreuses personnes ne savent pas que l'alimentation joue un rôle clé dans leur survenue. Pour les prévenir, il est donc primordial d'adopter un régime alimentaire anti coliques néphrétiques et d'éviter certains aliments.

Si les coliques néphrétiques sont considérées comme étant un symptôme très douloureux, elles restent néanmoins mal connues. Alors quels sont les signes et les facteurs déclenchants d'une colique néphrétique ?

Un calcul rénal est un cristal de sels minéraux situé au niveau des reins ou des voies urinaires. Mais lorsque les minéraux s’amoncellent, l'élimination naturelle devient difficile et diverses manifestations cliniques surviennent alors. L'homéopathie peut aider à éliminer ces hôtes indésirables mais surtout à prévenir leur apparition.

Un calcul rénal peut varier de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre et engendrer alors d'importants désagréments. Dès les premiers signes du calcul rénal, il est donc conseillé de commencer un traitement traditionnel ou naturel.

Les coliques néphrétiques qui se caractérisent par une douleur lombaire aiguë sont généralement en lien avec la présence de calculs rénaux. Quels sont les autres symptômes des coliques néphrétiques ? Existe-t-il un régime alimentaire contre ces coliques néphrétiques ?

Les coliques néphrétiques dues à la présence de calculs rénaux concerneront entre 5 % à 10 % des personnes au moins une fois dans leur vie. Mais quelle est l’origine de ces calculs : le stress, une mauvaise alimentation, une mauvaise hygiène de vie ? Est-il possible qu’un calcul rénal soit lié au stress ?

Les douleurs au rein sont-elles nécessairement synonymes de calcul rénal ? En effet, si calcul rénal et douleur vont souvent de pair, doit-on automatiquement estimer qu’une douleur au rein est un symptôme de calcul rénal ?

Calcul rénal et lithiase urinaire : c'est la même chose ? Quelle est la différence avec une colique néphrétique ? Toutes ces questions méritent d’être posées pour bien comprendre ces pathologies qui peuvent concerner le rein et qui sont extrêmement douloureuses.

Un calcul rénal est un amas de sels minéraux qui se sont cristallisés et forment une masse solide (généralement de quelques millimètres). Cette masse reste bloquée au niveau du rein et provoque des douleurs aigües, difficilement supportables. Ce sont ce que l'on appelle des coliques néphrétiques. Grâce à des traitements efficaces, il est parfaitement possible d'éliminer un calcul rénal.

Un calcul rénal est une accumulation solide de sels minéraux dans les reins ou les voies urinaires. Cette maladie appelée lithiase urinaire fait donc naître un ou plusieurs cristaux d'une taille variant de quelques millimètres à quelques centimètres de diamètre. 
D'où l'intérêt de repérer rapidement les symptômes de calcul rénal pour débuter un traitement et éviter toute complication.

S'il est très douloureux, le calcul rénal ou "pierre aux reins" peut également entraîner des complications lorsqu'il n'est pas pris en charge. Il est donc préférable de prévenir cette lithiase urinaire, en optant notamment pour une alimentation anti-calcul rénal.

Caractérisée par une violente douleur dans le bas du dos, la colique néphrétique résulte d'une obstruction des voies urinaires. Mais quelles en sont les causes ? Une prise médicamenteuse peut-elle en être à l'origine ?

Les coliques néphrétiques ne sont pas une pathologie mais plutôt le signe clinique d'une obstruction au niveau de l'appareil urinaire ou d'un rein. Source d'intenses douleurs, les coliques néphrétiques peuvent néanmoins être rapidement soulagées. Voici comment.

Provoquée par un calcul, la colique néphrétique se manifeste principalement par une douleur aiguë ressentie au niveau des vertèbres lombaires. Mais comment être sûr qu'une telle douleur dans le dos est le symptôme d'une colique néphrétique ?

Les coliques néphrétiques se caractérisent par une douleur brève mais intense sur le côté de l’abdomen. Qu’est-ce qui provoque une telle douleur ? Comment l’apaiser ? Disparaît-elle seule avec le temps ou faut-il mettre en place un traitement spécifique ?

Vous ressentez une douleur brutale dans le bas du dos, qui s’étend à l’abdomen ? Vous pourriez être victime d’une colique néphrétique. Causé par une obstruction urinaire, ce syndrome est très douloureux. Apprenez à reconnaître les premiers symptômes des coliques néphrétiques, et s’ils apparaissent, consultez immédiatement votre médecin pour éviter les complications.

Quand un calcul, qui est comme un petit caillou, bloque les voies urinaires, cela déclenche des coliques néphrétiques. Celles-ci sont caractérisées par de violentes et soudaines douleurs localisées dans la région des reins et au niveau du ventre.

Les coliques néphrétiques sont une obstruction des voies urinaires par un calcul qui ressemble à un petit caillou. Certains aliments peuvent favoriser la formation des calculs rénaux, et d'autres les éviter. 

Vous ressentez une douleur intense au niveau des lombaires ? Ce mal de dos soudain pourrait être le signe d’une colique néphrétique. Provoquée la plupart du temps par un calcul rénal qui obstrue les voies urinaires, la colique néphrétique entraîne plusieurs symptômes. En cas de fièvre, ayez le bon réflexe : consultez votre médecin, ou rendez-vous aux urgences.

Généralement provoquées par des calculs rénaux (lithiases), les coliques néphrétiques sont très douloureuses. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour lutter contre la douleur et éliminer les calculs. L’alimentation joue un rôle important dans la prévention des lithiases urinaires. Voici quelques conseils qui vous aideront à suivre un régime alimentaire approprié et à réduire les risques de récidive. 

La colique néphrétique est une atteinte rénale généralement causée par un calcul dans l'appareil urinaire. L'obstruction des voies urinaires provoque des douleurs intenses au niveau des lombaires et de la vessie, des envies fréquentes d'uriner et des troubles digestifs. Le traitement à mettre en place dépend de l'intensité des douleurs et de la taille du calcul. Quelle que soit la prise en charge, un régime alimentaire approprié est de rigueur après les crises de coliques néphrétiques afin de réduire le risque de récidive.

Une douleur brutale au niveau des reins peut être un signe de colique néphrétique. Souvent associée à la présence d'un calcul, elle touche environ 10% des hommes et 5% des femmes au cours de leur vie. Zoom sur les principaux symptômes des coliques néphrétiques chez les femmes.

Lorsqu'une crise de coliques néphrétiques frappe, la douleur est saisissante et intense. Et tant que le calcul est présent, elle persiste. Médicaments, plantes, homéopathie... Voici toutes les solutions qui peuvent soulager.

Pages