Bouffées de chaleur

Bouffées de chaleur
Une sensation de chaleur monte en vous et des rougeurs apparaissent sur votre visage ? Les bouffées de chaleur sont souvent d'origine hormonale et apparaissent en général chez les femmes après la ménopause. Découvrez notre dossier et dites stop aux bouffées de chaleur !
Dossier Santé : Bouffées de chaleur

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Ménopause : l'homéopathie anti bouffées de chaleur

Ménopause : l'homéopathie anti bouffées de chaleur

Lorsque l’on interroge les femmes sur les mots qu’elles associent à ""ménopause"", les premiers qui viennent sont en général : ""bouffées de chaleur"". Ce trouble, qui peut paraître anodin aux personnes qui n’en ont jamais souffert, devient réellement gênant dans la vie quotidienne lorsqu’il est récurrent et intense. Heureusement, l’homéopathie peut atténuer les bouffées de chaleur des femmes en période de ménopause.

Lire l'article
Dossier Santé : Huit trucs contre les bouffées de chaleur

Huit trucs contre les bouffées de chaleur

Elles touchent huit femmes sur dix à la ménopause, durent jusqu’à dix minutes et s’accompagnent de sudations. Contre les bouffées de chaleur, on a longtemps prescrit des traitements hormonaux (THS/THM)... mais il existe des solutions plus simples et moins controversées !

Lire l'article
Dossier Santé : Bouffées de chaleur : les solutions naturelles

Bouffées de chaleur : les solutions naturelles

Homéopathie, plantes, huiles essentielles… Pourquoi ne pas essayer de réduire vos bouffées de chaleur avec des remèdes naturels ? Très efficaces, ils peuvent s’utiliser seul ou en complément des traitements classiques. La liste de ceux conseillés par nos gynécologues.

Lire l'article
Dossier Santé : Bouffées de chaleur : ça va s'arrêter quand ?

Bouffées de chaleur : ça va s'arrêter quand ?

En pré-ménopause ou en ménopause, les bouffées de chaleur vous gâchent la vie ? Vous vous demandez quand est-ce qu'elles vont cesser ? Si des traitements peuvent raccourcir leur durée ? Medisite vous répond avec le Dr Christelle Charvet, gynécologue.

Lire l'article
Publicité

Articles

La ménopause correspond à l'arrêt définitif des menstruations. Elle survient progressivement autour de 50-55 ans. La préménopause précède la ménopause. C'est durant cette période que les signes cliniques sont les plus importants. Parmi eux, on retrouve les bouffées de chaleur, qui touchent plus de la moitié des femmes. Comment se manifestent les bouffées de chaleur, et existe-t-il un traitement ?

La ménopause s'accompagne généralement de signes climatériques dont l'intensité peut considérablement varier d'une femme à l'autre. Les bouffées de chaleur sont l'un d'entre eux. Pour les soulager, certains médecins préconisent l'administration d'Abufène. Zoom sur ce médicament.

Les sueurs nocturnes ont diverses origines. Les femmes à l’approche de la cinquantaine se plaignent généralement de sueurs nocturnes dues à la ménopause. Mais le lymphome et certains médicaments peuvent aussi causer des bouffées de chaleur.

Compte tenu des causes des bouffées de chaleur, le traitement hormonal substitutif (THS) peut donner de très bons résultats. Cependant, il n’est pas dénué de risques. D’autres approches doivent être privilégiées pour les bouffées de chaleur modérées.

Les bouffées de chaleur nocturnes touchent un grand nombre de femmes. Celles-ci peuvent être causées par diverses raisons. Découvrez les 3 causes possibles aux bouffées de chaleur nocturnes.

Symptômes courants de la ménopause, les bouffées de chaleur affectent la plupart des femmes qui traversent cette période délicate, et ce pendant de nombreuses années, avant, pendant et après la ménopause. L'homéopathie pour les bouffées de chaleur n'est pas à négliger, notamment quand les bouffées de chaleur interviennent la nuit, mais il convient aussi d'éviter certaines erreurs pour ne pas les accentuer !

Puisqu'il s'agit d'une médecine douce qui n'entraîne pas d'effets indésirables, homéopathie et bouffées de chaleur font souvent bon ménage. Mais Progesteronum 5 CH est-il l'unique traitement ?

Les bouffées de chaleur sont l’un des symptômes classiques de la ménopause. Gênantes et très invalidantes au quotidien, elles ne sont toutefois pas une fatalité. Contre les bouffées de chaleur, l’homéopathie représente par exemple une excellente alternative aux hormones de substitution. Tout aussi naturelle, une autre solution est envisageable : utiliser les bienfaits des plantes pour lutter contre les bouffées de chaleur (sauge, actées en grappe ou encore angélique chinoise).

Les effets de la ménopause peuvent, pour certaines femmes, devenir un véritable cauchemar : bouffées de chaleur, sueurs diurnes et nocturnes, troubles du sommeil et de l’appétit, baisse du désir sexuel, ou encore tachycardie. Pour lutter contre les bouffées de chaleur, l’homéopathie est une alternative idéale aux substitutifs hormonaux. Grâce aux traitements par les plantes, la ménopause peut être vécue en toute sérénité.  

Outre la fatigue chronique, l’irritabilité, les troubles du sommeil et les palpitations cardiaques, un symptôme de la ménopause s’avère tout particulièrement invalidant et inconfortable au quotidien : il s’agit des bouffées de chaleur. Pour lutter naturellement contre ces bouffées de chaleur, on mise sur l’homéopathie et tout particulièrement sur la Belladonna 9CH. Focus sur ce remède homéopathique 100% naturel.

Les bouffées de chaleur sont une sensation de chaleur désagréable touchant le plus souvent les femmes lors d'un dérèglement hormonal comme la ménopause. Pour les diminuer et même les éliminer, optez pour des solutions naturelles comme l'homéopathie.

Très fréquentes au moment de la ménopause, les bouffées de chaleur résultent des fluctuations hormonales subies par la femme à cette période particulière de sa vie. Mais comment se manifestent-elles ? Peut-on en venir à bout ?

Les bouleversements hormonaux de la préménopause font partie des principales causes des bouffées de chaleur. Ce trouble bénin peut être traité quand il devient trop désagréable à vivre.

Si les bouffées de chaleur sont l’un des symptômes associés à la ménopause chez la femme, elles peuvent également survenir chez l’homme. Mais à quoi sont-elles dues ? Comment peut-on en venir à bout ?

Si pour l'instant les bouffées de chaleur à la ménopause étaient simplement qualifiées comme "gênantes" une nouvelle étude alerte sur le fait qu'elles pourraient annoncer une maladie dangereuse pour les femmes.

Les bouffées de chaleur peuvent avoir plusieurs causes, mais elles sont généralement liées à une sécrétion hormonale anormale. En effet, un des symptômes de l’hyperthyroïdie peut être l’apparition de bouffées de chaleur. Quel est le lien entre bouffées de chaleur et thyroïde ?

Phytothérapie et ménopause font souvent bon ménage, les plantes sont en effet un remède naturel à même d'agir sur les symptômes désagréables engendrés par les changements hormonaux. Le cimicifuga est d'ailleurs employé en phytothérapie comme traitement de la ménopause.

Lorsque les bouffées de chaleur, chez l'homme ou chez la femme, surviennent après le repas, elles sont souvent liées à une hypoglycémie, qui peut avoir diverses origines. Dans tous les cas, le traitement des bouffées de chaleur visera surtout à réguler la glycémie. 

Souvent associées à la ménopause, les bouffées de chaleur ne concernent pas uniquement les femmes. Chez les hommes, les bouffées de chaleur peuvent être d’origine psychologique, hormonale, physiologique ou médicamenteuse.

Les bouffées de chaleur concernent plus les femmes que les hommes. Cela dit, ces derniers sont loin d’être à l’abri. Les bouffées de chaleur chez l’homme peuvent avoir diverses origines, notamment le stress.

Cou et visage rouges, sensation de chaleur soudaine qui monte au visage… Les bouffées de chaleur sont un phénomène qui touche surtout les femmes et qui est souvent associé à la ménopause. Néanmoins, les hommes sont eux aussi parfois victimes de bouffées de chaleur.

Toutes les femmes, ou presque, connaîtront un jour les sensations provoquées par les bouffées de chaleur. Chez les hommes, le phénomène reste bien plus rare, mais pas inexistant pour autant.

La ménopause est un passage obligé dans la vie des femmes qui peut entraîner divers désagréments. Parmi eux, les fameuses bouffées de chaleur. Si la phytothérapie permet de les apaiser, il existe en particulier trois traitements par phytothérapie dont l'efficacité n'est plus à prouver.

Si les femmes devaient ne citer qu'un des nombreux maux pouvant les concerner au cours de la période de ménopause, ce serait très certainement les bouffées de chaleur. Lié aux changements hormonaux subis par l'organisme, ce symptôme de la ménopause peut parfois s'avérer gênant à vivre.

Tout le monde connaît ce symptôme : les bouffées de chaleur chez les femmes sont souvent liées à la ménopause. Passé 45 ans, ce bouleversement brutal des hormones existe aussi chez l'homme de façon beaucoup plus progressive : le taux de testostérone diminue. Les bouffées de chaleur chez un homme seraient-elles le signe de l'andropause ?

Des scientifiques américains ont démontré que l'acupuncture pouvait réduire d'environ 40% les bouffées de chaleur. Un symptôme quasi systématique au moment de la ménopause et qui gâche la vie des femmes.

Les bouffées de chaleur de l'homme peuvent se manifester à tout âge : entre 45 et 65 ans, elles sont parfois un signe d'andropause (sorte de pendant masculin de la ménopause), mais cela demeure très rare. Dans les faits, les bouffées de chaleur de l'homme sont souvent dues à des causes bénignes, en particulier chez l'homme jeune.

Les bouffées de chaleur sont le plus souvent provoquées par d'importants bouleversements hormonaux, dont ceux de la ménopause, étape naturelle de la vie durant laquelle les ovaires cessent de produire les hormones sexuelles féminines. Toutefois, il existe bien d'autres causes possibles aux bouffées de chaleur de la femme !

Très désagréables, les bouffées de chaleur se caractérisent par une soudaine chaleur au visage et au cou, souvent accompagnée de sueurs et de frissons. Le plus souvent, elles se manifestent la nuit, d'où leur surnom de "sueurs nocturnes". Gros plan sur les causes des bouffées de chaleur nocturnes.

Coups de chaud, rougeurs, sueurs... C'est l'un des symptômes les plus gênants de la ménopause et environ 50 % des femmes s'en plaignent. Voici quelques erreurs à éviter pour limiter la survenue et l'importance des bouffées de chaleur. 

Pages