Bipolaire

Bipolaire
Troubles de l'humeur sans raison apparente, manie, dépression, idées suicidaires… Les troubles bipolaires ou maniaco-dépressifs sont souvent difficiles à détecter. Notre dossier vous ouvre les portes de ces troubles encore mal compris.
Dossier Santé : Bipolaire

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Les stars bipolaires

Les stars bipolaires

Parmi les plus grandes stars se cachent des personnes bipolaires. Ce trouble, autrefois appelé "psychose maniaco-dépressive", entraîne des dérèglements de l'humeur avec une alternance de phase d'exaltation et de dépression.

Lire l'article
Dossier Santé : Comment reconnaître une personne bipolaire ?

Comment reconnaître une personne bipolaire ?

Phase d'exaltation puis de dépression... Comment identifier une personne bipolaire ? Medisite a interrogé le Dr Rapahël Giachetti, psychiatre à Toulouse et auteur de La maladie bipolaire expliquée aux souffrants et aux proches.

Lire l'article
Dossier Santé : Qu'est-ce qu'une personne bipolaire de type 1 ?

Qu'est-ce qu'une personne bipolaire de type 1 ?

Sous-catégorie du trouble bipolaire, le trouble bipolaire de type 1 se caractérise par l'alternance de phases maniaques ou mixtes avec des épisodes de dépression majeure. Le diagnostic de ce trouble sévère de l'humeur est généralement établi à l'occasion du premier épisode maniaque. Si aucune cause avérée n'a pas encore été formellement confirmée, ce trouble altère considérablement la vie quotidienne des patients qui en souffrent.

Lire l'article
Dossier Santé : Bipolaire : 13 indices de la maladie identifiés

Bipolaire : 13 indices de la maladie identifiés

Des chercheurs américains ont pour la première fois identifié des traits génétiques permettant de diagnostiquer un trouble bipolaire sévère. Liés au cycle de sommeil et d'éveil, ils fournissant des indices importants sur la nature génétique de la maladie et permettent d'apporter de nouvelles voies pour prévenir son apparition.

Lire l'article
Publicité

Articles

Le lithium permet de limiter les symptômes des troubles bipolaires. Quelles que soient les spécificités de la maladie (bipolaire type 1, bipolaire type 2 ou 3), ce traitement est véritablement incontournable.

Lorsqu'un proche souffre de troubles bipolaires, une crainte subsiste : cette maladie est-elle héréditaire ? Si l'on constate des symptômes apparentés aux troubles bipolaires, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de santé. 

Pour confirmer le diagnostic d'une personne bipolaire, un simple test sanguin suffit. Une fois identifiée, la maladie peut être prise en charge plus efficacement : les symptômes bipolaires sont traités, et le patient bénéficie d'un accompagnement professionnel adapté à sa pathologie.

Dépression ou trouble bipolaire : le doute plane parfois, car certains symptômes des troubles bipolaires sont similaires à ceux de la dépression, du moins durant la phase dépressive…

Il existe plusieurs classifications des troubles bipolaires, répertoriant de 4 à 8 types différents, mais ce sont les 2 premiers qui sont le plus fréquemment rencontrés. Gros plan sur les principales différences entre un bipolaire de type 1 et de type 2.

En absence de traitement approprié, un comportement bipolaire peut avoir de lourdes répercussions sur la vie privée et professionnelle. D'où l'intérêt d'être diagnostiqué le plus tôt possible... Si vous pensez être bipolaire, un test de personnalité peut vous aider à lever le doute.

La bipolarité est un trouble complexe qui se distingue habituellement par une alternance entre des états maniaques et des états dépressifs. Il existe des classifications des troubles bipolaires, la plus fréquente établissant la bipolarité de type 1, la bipolarité de type 2 (l’hypomanie) et celle de type 3. Alors quels sont les symptômes de ces différentes formes de bipolarité ? Existe-t-il un traitement de la bipolarité de type 2 ?

Les troubles bipolaires (ex.: troubles maniaco-dépressifs) sont souvent diagnostiqués très tardivement. Pourtant, il est essentiel de savoir détecter rapidement les symptômes de troubles bipolaires, car ce n’est qu’avec une prise en charge précoce qu’on peut espérer mettre en place un traitement adapté. Alors quels sont, en cas de trouble bipolaire, les tests possibles ?

Les symptômes bipolaires sont classés parmi les troubles de l’humeur. Les personnes atteintes de troubles bipolaires connaissent des phases maniaques ainsi que des phases dépressives de très forte intensité. Entre ces deux phases excessives, les bipolaires parviennent à retrouver un état normal. 

Lorsqu'une personne souffre de trouble de l'humeur, on dit qu'elle est bipolaire. Les troubles bipolaires (ou psychose maniaco-dépressive) correspondent à l'alternance de phases maniaques et de phases dépressives. En gros, le patient passe de l'euphorie à des états dépressifs plus ou moins prolongés. Cette maladie est très bien prise en charge et des traitements permettent de limiter les symptômes. Il existe plusieurs formes de bipolarité. 

Être bipolaire n'est pas dramatique, ce trouble de l'humeur pouvant être très bien soigné de nos jours. Cependant, sans traitement adapté, la bipolarité favorise l'apparition de comportements dangereux (prise de drogue, alcoolisme, dépenses d'argent exagérées), d'où l'importance de la diagnostiquer rapidement. Découvrez quand et comment faire le test, si vous pensez être bipolaire.

Parmi les différents types de bipolarité, le trouble bipolaire de type 3 diffère quelque peu des autres puisqu'il est pharmacologiquement provoqué. Comment se manifeste-t-il ? De quel traitement bénéficie-t-il ?

Anciennement qualifié de psychose maniaco-dépressive, le trouble bipolaire fait partie des troubles de l'humeur. A ce titre, il bénéficie d'une prise en charge médicale et psychothérapeutique visant à réduire les différents symptômes qu'il occasionne au quotidien.

Caractérisé par l'alternance de phases dépressives et d'épisodes maniaques, le trouble bipolaire est une pathologie mentale appartenant à la famille des troubles de l'humeur. Revêtant différentes caractéristiques selon les individus, cette psychose spécifique se décline en plusieurs types. La dépression bipolaire de type 2 en est l'un d'entre eux. 

Anciennement qualifié de psychose maniacodépressive, le trouble bipolaire se caractérise principalement par une alternance de phase maniaque et de période de dépression. S'il existe plusieurs types de bipolarité, le trouble bipolaire de type I constitue la forme typique de la pathologie.

Anciennement qualifié de psychose maniaco-dépressive, le trouble bipolaire est un trouble de l'humeur qui se caractérise par l'alternance de phases dépressives et d'épisodes maniaques. D'intensité et de longueur variables, ces différents cycles permettent de catégoriser le trouble mental en plusieurs types. Bipolaire de type 1, 2 ou 3, qu'est-ce que c'est ?

Sous-catégorie du trouble bipolaire, le trouble bipolaire de type 1 se caractérise par l'alternance de phases maniaques ou mixtes avec des épisodes de dépression majeure. Le diagnostic de ce trouble sévère de l'humeur est généralement établi à l'occasion du premier épisode maniaque. Si aucune cause avérée n'a pas encore été formellement confirmée, ce trouble altère considérablement la vie quotidienne des patients qui en souffrent.

Une récente étude souligne, données médicales à l'appuie, que chez certains patients sous traitement antidépresseurs, des troubles bipolaires peuvent se manifester pour la première fois.

Vous avez des manies, une tendance à être hyperactive et à avoir des difficultés à vous concentrer ? Vous changez souvent d'humeur, vous passez d'un sentiment de dépression à une euphorie extrême ? Vous êtes peut-être bipolaire et vous n'en avez pas encore conscience. Mais où effectuer un test pour se faire dépister ? Zoom sur les différents moyens de dépistage de la bipolarité. 

Egalement appelés psychose maniacodépressive, les troubles bipolaires se caractérisent par l'alternance de phases maniaque et dépressive. Ces troubles de l'humeur peuvent revêtir des formes et des origines variables selon les individus. C'est le cas notamment du trouble bipolaire de type 3 qu'il n'est pas toujours évident de déceler. Le point dans cet article.

En France, près de 700 000 personnes, plutôt citadines que rurales, souffrent de troubles bipolaires. La parité est ici respectée puisqu'hommes et femmes sont à parts égales dans ce chiffre. Cette pathologie, autrefois appelée psychose maniaco-dépressive, est difficile à diagnostiquer. Qu’est-ce qu’un trouble bipolaire ? Quelles sont les causes d’une telle dépression ? 

Maniaco-dépression, bipolarité, cyclothymie, trouble ou dépression bipolaire… Les termes ne manquent pas pour qualifier ce dérèglement de l’humeur qui fait se succéder les phases de dépression et d’euphorie. Au-delà des termes généraux, les médecins ont établi des tests pour déterminer à quel type de bipolarité leurs patients correspondent et ainsi adapter les traitements. 

Des chercheurs taïwanais révèlent que les personnes qui souvent sujettes à certains symptômes auraient plus de risque développer des maladies mentales comme les troubles bipolaire. Voici lesquels.

Les troubles bipolaires sont des troubles de l’humeur difficiles à identifier car ils peuvent être confondus avec de simples changements d’humeur qui sont normaux et naturels. La principale différence : les bipolaires passent de l’excitation à la dépression brutalement sans raison apparente. Zoom sur les principaux symptômes qui caractérisent le bipolaire de type 2.

Joie, tristesse, excitation, mélancolie : nous avons tous des changements d’humeur en fonction des évènements qui nous arrivent. Cependant, lorsque l’humeur se convertit en montagnes russes sans raison apparente, on parle de troubles de l’humeur. Parmi eux, le trouble bipolaire, caractérisé par une alternance entre humeurs hautes (manies) et humeurs basses (dépressions). Cette maladie existe sous plusieurs formes et est souvent difficile à diagnostiquer. Tour d’horizon des symptômes du bipolaire de type 1, la forme typique.