anesthésie

anesthésie
L'anesthésie est un geste thérapeutique entraînant la suspension complète (anesthésie générale) ou partielle (anesthésie locale) de la sensibilité. Les anesthésies sont pratiquées à l'occasion d'interventions chirurgicales pour que le patient ne ressente pas de douleur.
Dossier Santé : anesthésie

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Anesthésie : quel est le gaz anesthésiant utilisé ?

Anesthésie : quel est le gaz anesthésiant utilisé ?

Dans certaines interventions chirurgicales on peut utiliser un gaz anesthésiant. On peut donc se demander, en cas d’anesthésie, quel est le gaz anesthésiant utilisé ?

Lire l'article
Dossier Santé : Anesthésie générale : quel est le plus gros risque ?

Anesthésie générale : quel est le plus gros risque ?

L’anesthésie générale est un acte médical destiné à endormir les patients avant de pratiquer une intervention chirurgicale. Même si de nos jours cette technique est bien maîtrisée, ce geste n’est pas anodin. On peut donc se demander, en cas d’anesthésie générale, quel est le plus gros risque encouru ?

Lire l'article
Dossier Santé : Une anesthésie est-elle obligatoire pour dévitaliser une dent ?

Une anesthésie est-elle obligatoire pour dévitaliser une dent ?

Il est recommandé de consulter son dentiste une fois par an. En effet, mieux vaut traiter d’éventuelles caries avant qu’elles ne deviennent douloureuses. Si une douleur apparaît, il est probable que le nerf soit touché, obligeant à dévitaliser la dent, sous anesthésie locale. Une petite visite chez le dentiste n’est peut-être pas réjouissante, mais ne dit-on pas que mieux vaut prévenir que guérir ?

Lire l'article
Dossier Santé : Anesthésie générale : plus risqué chez la femme ?

Anesthésie générale : plus risqué chez la femme ?

Vous êtes angoissé à l'idée de devoir subir une intervention sous anesthésie générale ? Si ce mode de sédation a toujours généré de nombreuses inquiétudes chez les patients, il est aujourd'hui parfaitement maîtrisé même si, bien entendu, le risque zéro n'existe pas. Quels sont les effets secondaires d'une anesthésie générale ? Existe-t-il des différences entre hommes et femmes ?

Lire l'article
Publicité

Articles

L'anesthésie péridurale ou analgésie péridurale est pratiquée afin d'apporter un soulagement important de la douleur.

Il est recommandé de consulter son dentiste une fois par an. En effet, mieux vaut traiter d’éventuelles caries avant qu’elles ne deviennent douloureuses. Si une douleur apparaît, il est probable que le nerf soit touché, obligeant à dévitaliser la dent, sous anesthésie locale. Une petite visite chez le dentiste n’est peut-être pas réjouissante, mais ne dit-on pas que mieux vaut prévenir que guérir ?

Vous êtes angoissé à l'idée de devoir subir une intervention sous anesthésie générale ? Si ce mode de sédation a toujours généré de nombreuses inquiétudes chez les patients, il est aujourd'hui parfaitement maîtrisé même si, bien entendu, le risque zéro n'existe pas. Quels sont les effets secondaires d'une anesthésie générale ? Existe-t-il des différences entre hommes et femmes ?

En milieu hospitalier, l’anesthésie consiste à endormir une personne (anesthésie générale) ou une partie du corps (anesthésie locale ou loco-régionale) avant une intervention. L’anesthésie rachidienne, aussi appelée rachianesthésie, concerne la colonne vertébrale. Dans quels cas est-elle indiquée ? Comment est-elle réalisée ?

Dans certaines interventions chirurgicales on peut utiliser un gaz anesthésiant. On peut donc se demander, en cas d’anesthésie, quel est le gaz anesthésiant utilisé ?

Les anesthésies locales, ou anesthésies locorégionales, sont intéressantes pour endormir uniquement la partie du corps à traiter et ainsi éviter une anesthésie générale, plus lourde. L’anesthésie locorégionale pour le pied est intéressante pour le confort qu’elle apporte aux personnes qui vont être opérées, notamment car elle leur offre la possibilité de rentrer chez elles le jour même.

L’anesthésie générale est un acte médical destiné à endormir les patients avant de pratiquer une intervention chirurgicale. Même si de nos jours cette technique est bien maîtrisée, ce geste n’est pas anodin. On peut donc se demander, en cas d’anesthésie générale, quel est le plus gros risque encouru ?

Des chercheurs français ont fait le lien entre l'anesthésie générale et un risque multiplié de démences. La première dans le monde étant la maladie d'Alzheimer.