Brûlure en urinant : reconnaître une infection urinaire

Publicité
L’infection urinaire, également appelée cystite, résulte d’une prolifération bactérienne au sein de la vessie. La brûlure en urinant est l’un des symptômes les plus caractéristiques. Mais quels sont les autres signes de l’infection urinaire ?
Publicité

5415498-inline-500x313.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de l’infection urinaire ?

L’infection urinaire se caractérise par les symptômes suivants :

Publicité
- des brûlures mictionnelles ;

- des envies impérieuses d’uriner ;

- une fréquence mictionnelle accrue ;

- une sensation de pesanteur dans le bas-ventre ;

- une coloration inhabituelle des urines ;

- une présence éventuelle de traces de sang dans les urines.

Quelles sont les causes de l’infection urinaire ?

Dans la majorité des cas, la cystite est provoquée par la multiplication de la bactérie Escherichia coli au sein de l’arbre urinaire même si d’autres agents pathogènes peuvent également être incriminés. Cette souche bactérienne est naturellement présente dans le tube digestif humain. Certains facteurs sont alors susceptibles d’accroître le risque de contamination de la vessie via l’urètre. C’est le cas notamment des rapports sexuels avec utilisation de spermicides ou de la baisse du taux d’œstrogènes au moment de la ménopause.

Comment est traitée l’infection urinaire ?

Le diagnostic de l’infection urinaire est confirmé par un examen cytobactériologique des urines (ECBU). Lorsque la présence bactérienne est avérée, la mise en place d’une antibiothérapie adaptée est indispensable pour éradiquer le germe pathogène. Pour limiter le risque de récidive, il est impératif de suivre le traitement jusqu’à son terme même après disparition des symptômes.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité