crise de spasmophilie

Les dernières actualités

Spasmophilie sans crise : quels traitements ?

Parmi les nombreuses maladies connues de nos jours, certaines restent cependant mystérieuses. La spasmophilie en fait partie, divisant notamment les médecins sur la définition de cette pathologie. Surtout connue pour évoluer en crises, la spasmophilie peut également se manifester sans crise.

Spasmophilie et alcool : le lien

Impossible à classer, difficile à décrire, la spasmophilie est un syndrome qui se manifeste par des crises parfois appelées "crises d'angoisse" ou "attaques de panique". Le tableau clinique de cette pathologie est vaste et les causes responsables des crises n'ont pas clairement été identifiées. Chez certains patients, il semblerait qu'il existe un lien entre la consommation d'alcool et les crises de spasmophilie.

Spasmophilie et douleurs : que faire ?

Fatigue, angoisse, contractions involontaires des muscles... pas facile de définir la spasmophilie ! Les personnes sujettes à ces crises se retrouvent face à un problème qui suscite beaucoup de questions, mais elles obtiennent parfois bien peu de réponses. Lorsque des douleurs s'ajoutent au tableau, les calmer devient une priorité. Que faire en cas de douleurs liées à la spasmophilie ?

La spasmophilie sans crise

Selon certains spécialistes, la spasmophilie est une maladie qui est due à un syndrome d'hyperexcitabilité neuromusculaire. Le malade subit des crises de tétanies, des crampes, contractions et spasmes musculaires. Il hyperventile au cours des crises, c'est-à-dire qu'il se met à respirer plus vite et l'amplitude respiratoire augmente également. D'autres symptômes sont associés aux crises. Certains médecins ne considèrent la spasmophilie que sous la forme d'attaques de panique, sur un terrain psychologique anxieux. Il existe cependant une autre forme de spasmophilie, qui se manifeste sans crise paroxystique. Cette forme est plus difficilement détectable. Comment détecter la spasmophilie sans crise ?

Spasmophilie : 3 symptômes à connaître

La spasmophilie est une maladie qui bénéficie d'un statut particulier, car elle est abordée, selon les médecins, suivant l'angle somatique et l'angle psychologique. En effet, des symptômes de la maladie peuvent être constatés lorsque le malade manque de calcium et de magnésium. La spasmophilie peut également être entraînée par une affection sous-jacente. Certains médecins considèrent cette maladie comme une manifestation de troubles anxieux. Les symptômes sont toutefois similaires. Quels sont les symptômes de la spasmophilie ? Comment la maladie est-elle prise en charge ?

Alcool : une cause de spasmophilie

La spasmophilie est caractérisée par un ensemble de symptômes causés par un état d'anxiété ou par une phobie aigüe. Bien que les recherches orientent l'origine de cette affection vers une carence en certains minéraux, certaines substances comme l'alcool peuvent déclencher ou aggraver une crise de spasmophilie.