Retrait du stérilet au cuivre : les étapes

Un stérilet en cuivre peut être retiré à tout moment. L’opération, effectuée par un gynécologue, est simple, rapide et indolore. On peut ensuite procéder à la pose d’un stérilet nouveau si l’on souhaite poursuivre sa contraception.

Publicité
Publicité

© Istock

Pose d’un stérilet

La pose d’un stérilet ne prend que quelques instants. Elle doit être effectuée par un professionnel de la santé, généralement un gynécologue. Il est important de s’assurer auparavant qu’aucune grossesse n’est en cours. La période du cycle la plus propice à la pose d’un stérilet est celle qui correspond à la fin des règles. C’est aussi à ce moment du cycle que l’utérus est le plus accessible sans douleur pour la patiente. Certaines femmes n’ayant jamais eu d’enfant peuvent éventuellement ressentir une infime douleur de très courte durée. Dans le but de rendre plus confortable la pose d’un stérilet, le gynécologue peut s’aider d’un introducteur d’une finesse absolue. Ce petit dispositif facilite l’introduction du dispositif intra-utérin (DIU) dans le col utérin.

Publicité
Retrait d’un stérilet en cuivre

Pour procéder au retrait d’un stérilet en cuivre, le gynécologue place tout d’abord un spéculum afin d’écarter les parois vaginales et de faciliter du même coup l’examen du col de l’utérus. Il lui suffit ensuite de tirer délicatement sur le fil du DIU. C’est à cette fin que ce fil est laissé en place au moment de la pose d’un stérilet. Toutefois, une hystéroscopie est nécessaire lorsque le fil du stérilet est inaccessible ou introuvable par le gynécologue. Cette opération consiste en l’introduction, dans le col de l’utérus, d’un endoscope. Il s’agit d’un dispositif en forme de tube équipé d’un système éclairant qui facilite l’examen visuel de la zone utérine. Grâce à l’hystéroscopie, le stérilet peut être retiré aisément.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité