Le préservatif : une contraception efficace ?

Le préservatif : une contraception efficace ?©iStock

L'efficacité des préservatifs masculins avoisine les 98% quand ils sont bien utilisés. Mais en pratique, le taux d'efficacité du préservatif peut être diminué par différentes erreurs d'utilisation…

Publicité
Publicité

Ce qu'il faut faire pour que l'efficacité des préservatifs masculins soit maximale

Première règle : n'achetez que des préservatifs à votre taille et dont la boite porte le sigle NF (Norme Française) ou CE (Communauté Européenne). Vérifiez aussi la date de péremption : avec le temps, un préservatif masculin peut devenir fragile et poreux… Au besoin, vous pouvez aussi vous entrainer à placer votre préservatif correctement. Vous devez en changer avant chaque pénétration. Enfin, pour éviter que le préservatif ne glisse à la fin du rapport, retirez-vous tout de suite après l'éjaculation.

Publicité

Préservatif masculin : ce qu'il ne faut jamais faire

La chaleur et l'humidité peuvent fragiliser un préservatif : ne laissez jamais votre boite près d'un radiateur, d'une cheminée ou dans un lieu où elle risquerait de prendre la pluie par exemple. Autre point important : n'utilisez jamais deux préservatifs en même temps, car cela augmente le risque de déchirure, qu'il s'agisse de deux préservatifs masculins enfilés l'un sur l'autre ou d'une combinaison préservatif masculin + préservatif féminin.

Préservatif masculin : que faire en cas d'accident ?

L'utilisation conjointe d'une contraception féminine (ex. : pilule) permet de limiter au maximum les risques. Sinon, en cas d'accident, votre partenaire devra prendre rapidement la pilule du lendemain pour éviter une grossesse non désirée. Au moindre doute, rendez-vous également aux urgences dans les 48 heures suivant le rapport : vous pourrez y recevoir un traitement empêchant la propagation du VIH dans l'organisme.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité