La contraception masculine thermique

La contraception masculine thermique

Qui a dit que la contraception était l'apanage des femmes ? Depuis quelques années, un nouveau type de contraception semble faire de plus en plus d'émules : la contraception masculine thermique. Comment ça fonctionne ?

Publicité
Publicité

La contraception masculine thermique, kézako ?

Cette méthode de contraception s'appuie sur un principe physiologique fondamental : les testicules affichent une température inférieure de 2 °C à 4 °C à celle du reste du corps. Or, c'est cette différence notable qui permet la fabrication normale des spermatozoïdes. La chaleur constitue donc un moyen redoutable pour inhiber la production des gamètes mâles. Pour l'obtenir, l'homme doit porter un sous-vêtement spécifiquement étudié pour maintenir les testicules au niveau de la poche inguinale superficielle.

Publicité

Les autres types de contraception masculine

Publicité
Il existe deux autres moyens de contraception pour homme : la contraception hormonale et la vasectomie. Contrairement aux idées reçues, la première ne correspond pas tout à fait à une pilule contraceptive pour homme, mais plutôt à des injections régulières de testostérone destinées à faire chuter le nombre de spermatozoïdes. La seconde est plus définitive puisqu'il s'agit d'une intervention chirurgicale qui ligature les canaux déférents. Résultat : les spermatozoïdes ne peuvent plus être mélangés au liquide séminal pour former le sperme. Il ne faut pas confondre cet acte chirurgical avec une castration puisque les différentes hormones mâles, caractérisant la masculinité, continuent d'être sécrétées.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité