Contraception : qu'est-ce que la pilule sans œstrogènes

Publicité

La pilule progestative est une pilule qui, contrairement à la pilule contraceptive combinée, ne contient pas d’œstrogènes. Tout particulièrement conseillée aux femmes diabétiques, qui fument, qui sont en surpoids ou bien qui souffrent d’une mauvaise circulation sanguine, elle est notamment appréciée pour son efficacité. Zoom sur cette pilule sans hormones.

Publicité

La pilule progestative : c’est quoi exactement ?

La pilule progestative se distingue des autres pilules, car elle contient uniquement un progestatif de synthèse. Elle ne comporte donc aucune trace d’œstrogènes. La particularité de cette pilule sans hormones est qu’elle est réputée pour limiter le flux menstruel, voire dans certains cas, de le stopper totalement. Les douleurs liées aux règles ont, par conséquent, tendance à diminuer notablement. Pas d’inquiétude toutefois, le cycle menstruel redevient régulier peu après l’arrêt définitif de la pilule sans hormones. Il faudra compter en moyenne 2 à 3 mois pour avoir à nouveau un cycle de règles régulier.

La pilule sans hormones : mode d’emploi au quotidien

Publicité

La pilule sans œstrogènes se prend en continu. Cela veut tout simplement dire qu’il n’y a pas de semaine d’arrêt entre deux plaquettes. Pour éviter les oublis, il suffit donc de se donner un repère temporel quotidien (heure du dîner par exemple) et de prendre tous les jours sa pilule à la même heure. En outre, il faut savoir que le taux d’efficacité de la pilule sans œstrogènes est équivalent à celui de la pilule combinée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité