Contraception pour homme : la méthode des ultrasons

Contraception pour homme : la méthode des ultrasons©iStock

Longtemps considérée comme le seul apanage des femmes, la contraception se développe de plus en plus à destination des hommes et fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques visant à concevoir la méthode contraceptive la plus efficace possible.

Publicité
Publicité

Les méthodes contraceptives masculines

Actuellement, seules trois techniques contraceptives sont à la disposition des hommes. La contraception masculine thermique (CMT) est la première d’entre elles. Elle consiste, par le port d’un sous-vêtement particulier, à accroître la température des testicules de 2 °C environ afin d’inhiber la spermatogenèse, c’est-à-dire la production de spermatozoïdes. Ensuite, il y a la contraception hormonale masculine qui représente l’équivalent de la pilule chez la femme ainsi que la vasectomie, qui est une contraception définitive et irréversible. Cette opération chirurgicale permet, en effet, de ligaturer les canaux déférents.

Publicité

Les autres méthodes contraceptives

Bien qu’elles permettent d’éviter la fécondation, certaines techniques n’entrent pas dans la catégorie des contraceptifs masculins car elles ne présentent pas un taux d’efficacité suffisant ou qu’elles ne bénéficient pas de résultats d’expérimentations scientifiques assez probants. C’est le cas notamment du préservatif masculin ou encore de la méthode dite du coït interrompu. Parmi les autres méthodes en cours de test, on peut également citer celle utilisant les ultrasons pour influencer à la baisse la production des spermatozoïdes. Si cette technique a montré des résultats encourageants chez le rat, elle fait toujours l’objet de tests scientifiques afin de vérifier son innocuité chez l’homme.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité