Contraception : la définition de la stérilisation

Contraception : la définition de la stérilisation©iStock

Parmi les différentes méthodes de contraception masculine, la stérilisation à visée contraceptive – ou vasectomie – est autorisée, en France, aux personnes majeures. Découvrons la définition de ce mode de contraception et les conditions requises.

Publicité
Publicité

Qu’est-ce que la stérilisation à visée contraceptive ?

Il s’agit d’une méthode de contraception autorisée uniquement pour les personnes majeures, définie par la loi no 2001-588 du 4 juillet 2001. Appelée aussi vasectomie, elle a pour but d’empêcher la procréation, de manière définitive. Cette méthode étant irréversible, elle doit être envisagée avec sérieux. Une vasectomie consiste à rendre impossible le passage des spermatozoïdes vers la verge. Suite à l’obstruction des canaux déférents, on obtient une azoospermie, c’est-à-dire un sperme qui ne contient plus de spermatozoïdes. Il n’y a donc plus de possibilité de féconder un ovule. Toutefois, la stérilisation masculine n’empêche pas d’avoir une sexualité tout à fait normale, le désir sexuel ainsi que la qualité de l’érection et de l’éjaculation étant maintenus. Il faut noter que cette méthode de contraception masculine ne devient parfaitement efficace qu’après un délai maximal de seize semaines.

Publicité

Une méthode de contraception masculine qui se prépare

La vasectomie repose sur une intervention chirurgicale qui doit obligatoirement avoir lieu dans une clinique ou un hôpital. Elle se pratique en ambulatoire et généralement sous simple anesthésie locale. Le patient doit tout d’abord se présenter à une première consultation médicale durant laquelle il évoque sa demande de stérilisation à visée contraceptive. Il dispose ensuite d’un délai de réflexion de quatre mois, période suivie d’une seconde consultation au cours de laquelle il confirme par écrit sa demande de contraception masculine par stérilisation. Ces différentes étapes doivent être obligatoirement respectées avant l’intervention chirurgicale. Bien entendu, il existe bien d’autres techniques de contraception capables d’éviter une grossesse, mais de façon réversible.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité