Contraception féminine : le diaphragme

Contraception féminine : le diaphragme©iStock

Moins utilisé que le préservatif masculin, le diaphragme contraceptif – rien à voir avec la cloison séparant votre thorax de votre abdomen ! – est une méthode de contraception féminine. Comment fonctionne-t-il ?

Publicité
Publicité

Le diaphragme : la contraception féminine autonome !

Le diaphragme contraceptif se présente sous la forme d'un cylindre. La partie fermée se positionne au fond du vagin, la partie ouverte reste à l'extérieur. Il faut s'entraîner un peu pour l'insérer, mais si vous avez l'habitude de mettre des tampons hygiéniques ou une coupe menstruelle, cela ne devrait pas vous poser le moindre souci. Pour une efficacité plus grande, le diaphragme doit être employé avec un spermicide, qui complétera la fiabilité du diaphragme et qui n'est pas utilisable avec les préservatifs masculins à cause de la matière dans laquelle ils sont fabriqués. Sa fiabilité en tant que contraceptif, à condition qu'il soit bien utilisé, est de 94 %.

Publicité

Diaphragme contraceptif : avantages et inconvénients

Le diaphragme a d'autres avantages que la seule contraception. Il peut être mis plusieurs heures avant le rapport et enlevé jusqu'à huit heures après l'éjaculation sans que cela devienne une priorité absolue, comme pour le préservatif masculin. En plus, il n'est pas très onéreux, car il est réutilisable. Du côté des inconvénients, il faut prendre en compte le coût des spermicides. Il peut être délicat de l'insérer correctement les premières fois.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité