Contraception : 3 effets quand on arrête la pilule

Publicité

En règle générale, le cycle féminin reprend rapidement ses droits lorsque l’on cesse de prendre un moyen contraceptif. Mais certaines femmes s’inquiètent lorsqu’à l’arrêt de la pilule elles n’ont pas de règles, d’autres parce qu’à l’arrêt de la pilule l’ovulation tarde à se manifester.

Publicité

Arrêt de la pilule et aménorrhée

Il peut arriver qu’à l’arrêt de la pilule, il n’y ait pas de règles. Cette situation peut perdurer pendant quelques mois. Mais tout rentre habituellement dans l’ordre si avant la prise d’une pilule contraceptive les cycles étaient normaux. En revanche, une femme qui n’était pas réglée avant de prendre la pilule ne l’est généralement pas non plus lorsqu’elle arrête toute contraception. Il ne s’agit pas d’un effet pilule contraceptive, mais certainement d’un dérèglement hormonal. Une aménorrhée peut être due à la présence d’un adénome hypophysaire, par exemple, ou à bien d’autres raisons. Une consultation médicale est nécessaire pour rechercher la cause de cette absence de règles après l’arrêt de la pilule.

Arrêt de la pilule et ovulation

Le cycle ovulatoire reprend lui aussi plus ou moins vite lorsqu’une femme cesse sa contraception. À l’arrêt de la pilule, l’ovulation n’est plus bloquée. Elle peut reprendre dès le 14e jour qui suit l’arrêt de la pilule. Dès la première ovulation, il est donc tout à fait envisageable de concevoir un enfant, tout du moins en théorie. En effet, plusieurs cycles sont généralement nécessaires avant qu’une fécondation soit de nouveau possible. Dans ce domaine, il existe de nombreuses variations d’une femme à l’autre. Si avant de prendre la pilule une femme présentait des troubles du cycle, il y a de fortes chances pour que rien ne change après l’arrêt de la pilule. Quoi qu’il en soit, la qualité de l’ovulation n’est pas modifiée par la durée de prise d’une pilule contraceptive.

Effet de la pilule contraceptive sur la peau

Publicité

Il n’est pas rare de constater un autre effet à l’arrêt de la pilule contraceptive, à savoir le retour des boutons sur le visage. Sous pilule, l’acné tend à disparaître grâce aux hormones contenues dans ce moyen contraceptif. Heureusement, ce retour d’une peau grasse à tendance acnéique n’est généralement que temporaire. Mais si les boutons persistent ou s’amplifient, il est préférable de consulter un dermatologue.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité