3 moyens de contraception à connaître, mesdames

3 moyens de contraception à connaître, mesdames

Quand on parle de contraception, c’est généralement la pilule contraceptive qui vient à l’esprit en premier. Pourtant, bien d’autres solutions s’offrent aux femmes. Focus sur trois moyens alternatifs pour la contraception féminine.

Publicité
Publicité

Le patch contraceptif

Le patch contraceptif se colle sur la peau du dos, des épaules, ou sur le ventre. Il diffuse des hormones similaires à celles que contiennent les pilules contraceptives : de l’estradiol et un progestatif. Le patch se change tous les sept jours : la diffusion est alors continue durant trois semaines. Comme pour la plupart des pilules, la quatrième semaine est laissée sans diffusion hormonale, et on ne colle pas de patch. Efficace et pratique, il permet d’éviter les oublis de prise de pilules. Il peut cependant se décoller.

Publicité

L’anneau vaginal

L’anneau vaginal en plastique contient également de l’estradiol et un progestatif. Ces hormones sont libérées lorsqu’il est placé au fond du vagin, et sont absorbées par la muqueuse vaginale. L’anneau est retiré trois semaines après son introduction, et la quatrième semaine est laissée sans diffusion hormonale. Efficace, l’anneau vaginal permet d’éviter les oublis de prise de pilule. Il peut néanmoins sortir du vagin après un rapport sexuel, et il est important de le remettre en place rapidement.

L’implant

Publicité
À la manière des deux moyens précédents, l’implant diffuse une association hormonale dans le sang. Cependant, le temps de pose de l’implant est beaucoup plus long ! Implanté sous la peau par une sage-femme ou un médecin, on peut le laisser en place pendant trois ans. Il est cependant possible de le retirer à tout moment : une incision est effectuée par ces mêmes professionnels. Efficace, il a l’immense avantage de ne plus avoir à penser à manipuler un moyen de contraception. Cependant, certaines femmes peuvent prendre du poids, et la diffusion hormonale en continu peut parfois entraîner des saignements fréquents.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité